Les mouvements touaregs maliens s’accordent sur la gestion administrative de Kidal

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plate-forme du 14 juillet ont signé, à Niamey, un document d’entente intitulé Déclaration de Niamey, visant à jeter les bases d’un mécanisme consensuel de gestion locale dans le Nord du pays, en l’occurrence à Kidal.

Organisée dimanche, la cérémonie de signature de cette Déclaration dite de Niamey, a eu lieu après trois jours de négociations, en présence du Premier ministre nigérien, Brigi Rafini, de l’Ambassadeur d’Algérie au Niger, Ballal Azzouz et du ministre d’Etat en charge de l’Agriculture, Abouba albadé. Ce dernier a paraphé le document en tant que facilitateur.

À travers cette déclaration, la CMA qui tient militairement la ville de Kidal depuis 2012 et la Plate-forme, en l’occurrence les combattants du Gatia, dirigés par le général Gamou, « réaffirment leur attachement à l’accord pour la paix et la réconciliation du Mali, issu du processus d’Alger et à ses mécanismes de mise en œuvre et expriment leur volonté de contribuer à faciliter son application ».

Ainsi, en attendant la mise en œuvre des dispositions pertinentes de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, ces derniers s’engagent notamment, au plan sécuritaire, à prendre des dispositions immédiates pour faire baisser la tension à Kidal et à procéder à une gestion collégiale de la sécurité, y compris des check-points.

Au point de vue de la gestion locale, les parties se sont engagées à gérer les instances locales en l’occurrence la commission régionale de coordination des activités socioéconomique à parité de ses membres, avec une coprésidence CMA et Plate-forme.

Les parties recommandent en outre, de mettre immédiatement en route sur Kidal, une mission de haut niveau CMA/Plate-forme en vue de la mise en œuvre des arrangements convenus dans la présente déclaration.

De même, elles demandent l’accélération du processus de mise en place des autorités intérimaires et l’opérationnalisation du mécanisme opérationnel de coordination (MOC) des patrouilles mixtes.

- See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=4858243#sthash.YNjS5R9z.dpuf

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here