Marche à Kayes pour un deuxième pont: La capitale des rails donne un délai de trois mois aux autorités pour la pause de la première pierre

A l’appel de la Plateforme des associations de jeunesse de Kayes (PAJ-Kayes), les populations de la ville de Kayes ont battu le pavé pour réclamer la construction urgente d’un 2e pont. Une nécessité, selon les habitants de la capitale des rails qui s’inquiètent de la vétusté de l’ancien pont. Du quartier Kayes N’di, les marcheurs ont traversé, à 16 heures, le seul pont de la ville afin de tenir un meeting au stade Bassi Coulibaly.

Le gouverneur de la ville a refusé de recevoir les marcheurs qui ont donné un délai de quatre mois aux autorités du pays pour la pause des premières pierres. «On a besoin d’un deuxième pont. L’ancien pont est vétuste. Ils passent tout le temps à le réparer comme un pneu crevé», explique un habitant de la ville de Kayes.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here