Assainissement de Bamako: Un changement de comportement s’impose !

Nous constatons avec amertume et désolation que notre capitale, Bamako, autrefois coquette, s’est transformée aujourd’hui en un véritable dépotoir d’ordures, du fait de l’indiscipline caractérisée et du mauvais comportement des Bamakois.
Jeter des ordures dans les fossés et caniveaux, déverser les eaux sales des puisards dans la rue : un comportement bien familier aux Bamakois. Et pourtant, la propreté doit être un enjeu majeur dans notre ville. C’est d’ailleurs pour cette raison que les autorités maliennes ont signé un contrat avec la société marocaine «Ozone» pour redonner à notre capitale sa splendeur d’antan. Un contrat de plus de 9 milliards de Fcfa par an, qui, visiblement, ne sert pas à grand-chose. Il est clair qu’aujourd’hui, en raison des mauvais comportements des Bamako, «Ozone» n’a pas la solution pour assainir, comme il le faut, notre capitale. Si le rêve de tous les Maliens, notamment des Bamakois, est qu’«Ozone» arrive à bien exécuter son contrat, il urge que nous changions de comportement.
Aussi, faut-il une forte implication des autorités municipales pour renforcer les équipes d’assainissement et accroître les moyens nécessaires pour rendre Bamako propre. «Un corps saint dans un environnement saint», telle doit être notre devise.

Maï DIALLO

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here