Commune rurale de Markala: Les traces d’un bosseur nommé Demba Diallo

Dans notre dernière parution, nous parlions de la bonne réputation de ce jeune maire, rigoureux, travailleur, tout en précisant sa disponibilité auprès des populations de sa commune, à tous les niveaux et dans toutes les circonstances.
Cet ex-partisan du défunt Mouvement citoyen, devenu ensuite Parti pour le développement économique et social (Pdes), dans sa gestion méthodique, incarne, il faut le dire, les valeurs de son mentor en exil à Dakar au Sénégal, après les événements de mars 2012, l’ancien président de la République du Mali, le général Amadou Toumani Touré.
Demba Diallo, un véritable chef d’orchestre, avions-nous souligné précédemment, a eu l’honneur d’inviter la Rédaction du journal à lui rendre une visite de courtoisie, pour voir de visu les actions déjà posées dans sa commune, à mi-parcours de son mandat. Les résultats enregistrés en matière de gestion, de réalisation d’infrastructures dans les trente (30) villages de la commune, sont plus que satisfaisants. Nous n’avons pas été déçus de ce qu’il a fait à Markala, au cours de mandat : c’est du concret et du tangible ! Loin de nous toute idée de lui faire de plates flatteries, il s’agit pour nous d’éveiller et de conscientiser la jeunesse en l’invitant à prendre pour modèle ce jeune politicien.
Demba Diallo est parvenu à convaincre la population de sa commune, Markala, et les autorités publiques du Mali ainsi que les partenaires techniques et financiers de tous bords, à travers la mise en œuvre de projets. Ce qui caractérise leur ruée sur l’homme. En effet, il a commencé à réaliser dès les premiers mois de son mandat de maire, en 2009.

Pour ceux qui ne le savent pas, aujourd’hui Demba Diallo est courtisé par plusieurs chefs de partis politiques. Ils sont nombreux, ceux qui ont été reçus à Ségou et à Markala, dans le salon du maire. Au-delà de cet aspect politique, ils sont aussi nombreux, les partenaires techniques et financiers qui sont à Markala pour aider le maire, l’accompagner dans son engagement à faire de cette commune une contrée où il fait bon vivre.
«Je ne dis pas que je suis le premier en matière de réalisation de projets dans les collectivités, mais ce qui est sûr, je suis parmi les premiers, je le dis sans équivoque. J’ai eu la chance, grâce à l’appui des autorités publiques, d’Ong et autres partenaires au développement, de construire des écoles, des centre de formation, des châteaux d’eau, et d’intensifier le système d’électricité et de connexion internet. Ces réalisations concernent presque tous les trente (30) villages de ma commune», nous a confié le maire de Markala, Demba Diallo.
Où se situe la commune de Markala ?
Située à 35 km au nord-est de la ville de Ségou, Markala est une commune du Mali, dans le cercle de la région de Ségou. Elle abrite le plus grand barrage de retenue d’eau du Mali, inauguré par les colonisateurs en 1947. Communément appelé Barrage de Sansanding, ce dispositif est le plus sûr de l’Office du Niger, en vue de l’irrigation pour la culture du coton, du riz et de la canne à sucre. En plus, la réputation de Markala s’est agrandie à travers le FESMAMAS (Festival des masques et marionnettes de Markala), l’un des plus vieux Festivals du Mali. La ville est aussi jumelée à La Flèche, en France.

LA REDACTION

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here