Coupe du Mali : Le dernier ticket des quarts au Djoliba

Vainqueurs 2-0 de l’US Bougouni dans le dernier match des huitièmes de finale, les Rouges ont fait honneur à leur rang et affronteront le COB au prochain tour pour une place en demi-finale

Le tableau des quarts de finale de la 56è édition de la Coupe du Mali affiche complet. Après le Réal, le COB, les Onze Créateurs, l’USFAS, l’AS Police, l’Office du Niger sport, le Djoliba s’est qualifié pour les quarts en dominant 2-0 l’US Bougouni dans le dernier match des huitièmes de finale, qui s’est disputé dimanche au stade Modibo Keïta. Les deux buts des Rouges portent les signatures de Lassina Diarra (1-0, 12è min) et Cheickna Diakité (2-0, 34è min). En quarts, les Rouges en découdront avec le COB, alors que les Onze Créateurs, l’USFAS et l’AS Police affronteront, respectivement le Réal, le Nianan et l’Office du Niger sport. Pour revenir à cette explication entre l’équipe de Hérémakono et celle de la capitale du Banimonotié, elle a débuté de façon plutôt bizarre. En effet, quand l’arbitre central donnait le coup de la partie, un joueur manquait de chaque côté : l’attaquant Hamidou Sinayoko du Djoliba et le milieu de terrain, Boubacar S. Diarra de l’US Bougouni.

Selon toute vraisemblance, l’absence des deux éléments au coup d’envoi avait pour but de chasser les mauvais esprits, c’est-à-dire, conjurer le mauvais sort. Au Mali comme partout ailleurs en Afrique le football rime avec superstition et ce qui s’est passé dimanche au stade Modibo Keïta prouve que les fétiches et autres dieux des stades ont encore de beaux jours devant eux. On ne sait pas ce que Hamidou Sinayoko et Boubacar S. Diarra faisaient dans les vestiaires pendant que leurs coéquipiers se trouvaient sur la pelouse, mais c’est seulement cinq minutes après le coup d’envoi de la rencontre que les deux joueurs ont fait leur apparition au stade Modibo Keïta. L’arbitre devait-il attendre que les deux équipes soient au complet pour donner le coup d’envoi ?

Non, répondra le commissaire du match Sambou Sidibé en indiquant que le règlement stipule la rencontre peut commencer dès lors que le nombre de joueurs atteint 8 de chaque côté. Après cette guerre des nerfs ou plutôt des gris-gris, la partie pouvait commencer. D’entrée de jeu, les Rouges mettent la pression sur leurs adversaires. Ils quadrillent bien le terrain et obligent les joueurs de la capitale du Banimonotié à reculer. Très vite, l’équipe de Hérémakono concrétise sa domination. Suite à un coup franc décomposé, le milieu offensif, Lassine Diarra expédie une frappe puissante qui fait mouche (1-0, 12è min).

Galvanisés par ce but matinal, les hommes de Nouhoum Diané ne lâchent pas la pression. Au contraire, ils continuent de jouer haut et d’empêcher les visiteurs de réorganiser leur jeu. Il faudra attendre la 22è minute pour voir l’US Bougouni porter le danger dans le camp adverse…. Mais les Rouges ne donnent pas le temps à leurs adversaires de prendre confiance. Après une tentative de Lassina Diarra dégagée en corner par l’arrière-garde de Bougouni, Cheickina Diakité double la mise pour les siens (2-0, 34è min). L’attaquant de Hérémakono concluait ainsi une belle action collective enclenchée dans la moitié de terrain adverse.

Les carottes étaient cuites pour les joueurs de la troisième Région qui auraient pu perdre par un score plus large si Cheickina Diakité (tir dans le petit filet, 63è minute) et Lassina Diarra (face à face avec le keeper Youssouf Fomba, 68è minute) n’avaient manqué de concentration dans le dernier geste. Du côté des visiteurs, on note juste cette tentative de Moussa C. Diakité bloquée par le gardien djolibiste (77è minute). En fin de partie, l’US Bougouni inscrira un but qui sera logiquement refusé par le référé central Gaoussouy Kané pour une position de hors jeu. Score final, 2-0 pour les pensionnaires de Hérémakono qui complètent ainsi le tableau des quarts de finale de cette 56è édition de la Coupe du Mali et qui affronteront le COB pour une place dans le dernier carré.

L’équipe de l’ex-Base avait validé son ticket 24h plus tôt en allant s’imposer largement 3-1 au stade Amary Daou de Ségou devant l’AS Bakaridjan. S. S. KAMISSOKO Dimanche 17 juillet au stade Modibo Keïta Djoliba-US Bougouni : 2-0 Buts de Lassine Diarra (12è minute) et Cheickina Diakité (34è minute). Arbitrage de Gaoussou Kané assisté de Balla Diarra et Amadou Diakité

Djoliba : Adama Keïta, Seydou Diallo, Abdoulaye Traoré (cap), Youssouf Traoré, Seydou M’Boye, Soumaïla Sidibé, Issa Traoré (Mamadou Sacko), Cheickina Diakité (Mamadou Tounkara), Drissa Ballo, Lassine Diarra, Hamidou Sinayoko. Entraîneur : Nouhoum Diané.

US Bougouni : Youssouf Fomba, Boubacar Konaté (cap), Mahamadou K. Keïta, Souleymane Touré, Boubacar S. Diarra, Vincent Moukoro, Yacouba Koné, Seydou Fofana (Mamadou Kélékono), Sekou Samaké (Adama F. Koné), Youssouf Kouyaté, Oumar Ballo. Entraîneur : Alou B. Sidibé. Tous les résultats USFAS-LC. BA : 1-0 Stade malien-AS Police : 0-1 CSD-Onze Créateurs : 0-1 AS Bakaridjan-COB : 1-3 Nianan-Débo club : 1-0 US Kita-ONS : 0-0 (1-3 t. a.b). Djoliba-US Bougouni : 2-0 Le tableau des quarts Réal-Onze Créateurs Nianan-USFAS AS Police-Office du Niger Sports Djoliba-COB

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here