Stade malien : Kamel Djabour démissionne !

Kamel Djabour n’est plus l’entraîneur du Stade malien de Bamako. Trois jours après l’élimination des Blancs de Bamako en 8es de finale de la Coupe du Mali par l’AS Police (1-0), les responsables du club ont décidé de mettre fin à leur collaboration avec l’aval du technicien Franco-algérien ce mardi 19 juillet 2016. Pour le remplacer, on évoque dans les coulisses le non de Mamoutou Kané alias Mourlé, vainqueur de la Coupe du Mali 2012 avec les Onze Créateurs de Niaréla, qui revient d’une formation d’entraîneur en Algérie.
Le champion du Mali en titre, le Stade malien de Bamako, et son entraîneur, Kamel Djabour, se sont séparés à mi-parcours de la saison en cours après seulement 13 journées disputées en Ligue 1 soit 4 journée après la phase retour. Auteur d’un doublé Championnat-Coupe du Mali l’an passé, également vainqueur de la Super Coupe 2016, le technicien Franco-algérien connaissait une saison en dents de scie depuis le début de l’exercice. Eliminé à l’étape des 8es de finale de la Ligue africaine des champions par le Zesco United de la Zambie (1-3 à Bamako puis 2-1 à N’Dolo), le Stade malien, reversé au tour de cadrage de la Coupe de la Confédération, avait été également humilié par le FUS de Rabat 4-0 en match retour au Maroc après avoir concédé le score de 0-0 à Bamako face à une formation marocaine largement tournée et composée en majorité des remplaçants. Dès lors la tension avait commencé à monter de plusieurs crans à Sotuba surtout lorsque les Blancs de Bamako ne gagnaient plus avec à la clé deux matches nuls de rang en championnat devant respectivement le CS Dougouwolofila (2-2) et l’ASOM (1-1).
Au-delà de toutes ces contreperformances, la goutte d’eau qui aura fait déborder le vase aura été l’élimination en Coupe du Mali du tenant du trophée par l’AS Police (1-0), pourtant dernière de la poule B du championnat. Eliminés au stade des 8es de finale, les Stadistes ont mal digéré cette contreperformance. Une déception attisée par la qualification de leur grand rival en quarts de finale, le Djoliba AC, qui se dirige vers son 20e trophée de Coupe du Mali. Face à cette situation, ils ont décidé de se séparer, à l’amiable de leur entraîneur, dont le départ était annoncé en fin de saison, afin de calmer la tension du côté des supporters qui n’appréciaient plus les méthodes de travail du technicien Franco-Algérien notamment ses choix des hommes. Pour le remplacer, on évoque dans les coulisses le non de Mamoutou Kané alias Mourlé, vainqueur de la Coupe du Mali 2012 avec les Onze Créateurs de Niaréla, qui revient d’une formation d’entraîneur en Algérie. Selon nos informations, ce dernier serait le choix numéro un des responsable alors que certains supporters réclament Djibril DRamé, actuel coach des Onze Créateurs de Niaréla qui a réussi l'exploit de remporter la Coupe CAF 2009 avec les Blancs de Bamako.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here