Communiqué des FARE sur la répression de la manifestation des jeunes de Gao

Le mardi 12 juillet dernier les jeunes de Gao ont organisé une manifestation pacifique pour dénoncer ont-ils clamé leur désaccord sur certains aspects relatifs à la mise en œuvre de d’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali issu du processus d’Alger, notamment sur la mise en place des Autorités intérimaires et la prise en compte de leur intégration dans le processus du Désarmement Démobilisation Réinsertion (DDR).
Ladite manifestation a malheureusement connu des débordements et la violence de la répression a fait plusieurs morts et de nombreux blessés parmi les marcheurs et les forces de l’ordre, selon le Gouvernement.
Face à la gravité de la situation, tout en étant solidaire de la déclaration de l’opposition, le Secrétariat Permanent des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE) s’est réuni en séance extraordinaire ce jeudi 14 juillet 2016. A l’issue de la réunion, le parti FARE condamne énergiquement la répression de la manifestation des populations de Gao contre les modalités de mise en place des autorités intérimaires de la région de Gao.
De sources concordantes la violence contre les manifestants a fait quatre (4) morts et une trentaine de blessés dont certaines très graves. Le parti FARE s’incline devant la mémoire des victimes de cette violence gratuite que rien ne peut justifier sur des jeunes manifestants, présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
Bamako le 14 juillet 2016
Pour le SEN P/O
Le Secrétaire Général
Mahamadou KEITA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here