Opérationnalisation des 9 régions restantes au Mali : Le CRNOP entame une tournée de plaidoyer

Le Collectif des régions non opérationnelles (Crnop) a fait son premier déplacement à Nioro dans le but de rencontrer et d’échanger avec les notabilités, la jeunesse, la Cafo et la société civile, sur le retard constaté dans l’opérationnalisation des 9 sur 11 régions créées par la loi N°2012-017 du 31 janvier 2012. Comme un seul homme, les populations de Nioro se disent prêtes à soutenir l’initiative du Crnop jusqu’à son aboutissement.

 

C’est une délégation de 5 membres du bureau du Collectif des régions non opérationnelles (Crnop) qui s’est rendue le samedi 16 juillet 2016 à Nioro. Elle était composée du président du Collectif, Mamba Coulibaly de Bougouni ; du 2ème vice-président, Amadou Séméga de Nioro ; du Secrétaire administratif, Mamadou Traoré de Dioïla ; du Trésorier général, Ismaïla Diawara de Bougouni, et du chargé à la communication et à la sensibilisation, votre serviteur, ressortissant de San.

 

Arrivée tard dans la nuit du samedi à Nioro, c’est dans la matinée de dimanche 17 juillet 2016 que la délégation a rendu une visite de courtoisie au Coordinateur des 7 chefs de quartiers de Nioro, Lagamy Garry ; au maire adjoint, Kalilou Diakité ; au 2ème vice-président du Conseil du cercle de Nioro et à l’adjoint du Chérif Boué Haïdara, président de la Coordination des jeunes du cercle de Nioro. Tout ce beau monde a répondu présent à l’invitation du Crnop dans le vestibule du Coordinateur des chefs de quartiers de Nioro.

 

À l’entame des échanges, c’est le président de la jeunesse de Nioro, Djibril Bathily, qui a ouvert le bal en introduisant la délégation qui s’est présentée. C’est ainsi qu’après, le Secrétaire administratif, Mamadou Traoré de Dioïla, s’est appesanti sur la mission que s’est assigné le Collectif des régions non opérationnelles. Il s’agit de rencontrer les populations des chefs-lieux de cercles érigés en régions par la loi N° 2012-017 du 31 janvier 2012, promulguée par le président de la République le 3 mars 2012, pour les sensibiliser sur la nécessité de s’unir pour ne pas rester en marge de la question de l’opérationnalisation des 9 régions restantes.

 

Prenant la parole, le président du Collectif, Mamba Coulibaly, a axé son intervention sur le projet de loi N°2012-017 portant création de 11 régions, en plus des 8 premières régions et sur la loi N°2012-018 portant décret d’application de la création desdites régions. Et surtout, sur le souhait du Collectif de voir les 9 régions opérationnelles, avant d’aller aux élections communales et régionales, afin de bénéficier des projets porteurs de développement.

 

Après un long moment d’échanges sur les questions relatives aux inquiétudes sur la vie du Collectif, au processus engagé, aux démarches à entreprendre pour une issue favorable, à l’unanimité, les populations ont promis d’être un levier pour le Collectif afin que ce rêve devienne très rapidement une réalité.

 

Le Coordinateur des chefs de quartiers de Nioro, Lagamy Garry, au nom des 7 chefs de quartiers, a déclaré : «La démarche du Collectif est noble et nous ne pouvons que vous remercier d’être les démarcheurs d’une cause d’union sacrée autour du développement et de plus de résilience des populations. Les promesses de soutien tenues ici, dans ce vestibule, sont pour aujourd’hui et pour demain».

 

Et au président de la société civile, Bouna Bathily, de poursuivre : «Il urge de mettre en place un bureau qui se chargera de servir de relai entre le Collectif et la base ici à Nioro pour que nous soyons au même niveau d’information».

 

Quant à la représentante de la Cafo, Mme Sély Diallo, et au représentant de la jeunesse, Djibril Bathily, ils ont surtout mis l’accent sur la rigueur dans les démarches pour un résultat concluant.

 

Gabriel TIENOU

Envoyé spécial à Nioro 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here