Point de presse hebdomadaire de la MINUSMA – jeudi 21 juillet 2016

Porte-parole : Radhia Achouri
Les activités de la direction de la MINUSMA
Représentant spécial du Secrétaire général
- Dans un communiqué qui vous a été transmis hier, le Représentant spécial et Chef de la MINUSMA, M. Mahamat Saleh Annadif, a fermement condamné l’attaque du 19 juillet contre le camp militaire des Forces armées maliennes et ses checkpoints à Nampala dans la région de Ségou, attaque qui a entraîné de nombreux morts et blessés chez les FAMa.
M. Annadif a présenté ses condoléances aux familles endeuillées et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Il a souligné la nécessité pour toutes les parties maliennes de conjuguer leurs efforts pour ne laisser aucune place aux organisations terroristes d’exploiter la situation actuelle pour faire échouer le processus de paix et détériorer les capacités du peuple malien, sa sécurité et sa stabilité ainsi que son unité, sa souveraineté et son intégrité territoriale.
A signaler que même si la MINUSMA n’opère pas dans la zone de Nampala, elle a aussitôt mobilisé, en coordination avec les autorités maliennes, d’importants moyens aériens de reconnaissance et d’assistance médicale.
- Par ailleurs, au cours de la semaine passée et de la semaine courante, M. Annadif s’est entretenu avec plusieurs officiels maliens, y compris le Premier Ministre, le ministre de l’Administration territoriale, le ministre de la Décentralisation et de la réforme de l’Etat ainsi que le Haut Représentant du Président, Ibrahim Boubacar Keita, chargé du suivi de la mise en œuvre de l’Accord de Paix.
Il a en outre reçu en audience des actrices de la société civile malienne ainsi qu’une forte délégation de la Sous-Commission "sécurité et défense" de la Commission des Affaires Etrangères du Parlement Européen.
Ces rencontres ont porté essentiellement sur le suivi du processus de paix, notamment dans le cadre de la mise en œuvre de la résolution 2295 du Conseil de Sécurité en date du 30 juin 2016.
Le Chef de la MINUSMA, M. Annadif a rencontré cette semaine le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, avec lequel les discussions ont essentiellement porté sur l’attaque odieuse contre les FAMa à Nampala.
Le Représentant spécial a enfin pris part hier à une cérémonie de décoration du CAMES au Palais de Koulouba.
La Représentante spéciale adjointe et Coordonnatrice Résidente/Coordonnatrice humanitaire
- Le 14 Juillet, la Représentante Spéciale Adjointe de la MINUSMA Madame Mbaranga Gasarabwe, a participé à une rencontre avec le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et le Directeur général de la Délégation Générale des Élections, deux grands organismes de gestion des élections au Mali. Les discussions ont porté surtout sur les prochaines élections communales prévues pour le 25 Septembre et le référendum constitutionnel qui se tiendra le 27 Novembre et au cours de laquelle la création d'un Sénat sera proposée. Ils ont également évalué les réformes électorales en cours visant à améliorer le processus électoral au Mali et ont exploré, conjointement, les modalités d’appui de la MINUSMA dans la mise en œuvre de diverses activités électorales.
- Le 15 juillet, Madame Mbaranga Gasarabwe, a participé à la session du Comité de pilotage du Projet d’appui au Processus Électoral du Mali 2012-2016, le PAPEM.
Présidée par le Ministre de l’Administration Territoriale, M. Idrissa Maiga, cette session avait pour objectif de présenter un état des lieux du processus électoral, en particulier les préparatifs des élections communales de 2016, et de discuter de la mobilisation et de la gestion des ressources et de l’organisation des consultations électorales à venir y compris les élections présidentielle et législatives de 2018.
Mme Gasarabwe a souligné l’importance d’une modernisation du système de l’Etat civil pour que les populations disposent de données fiables et s’accordent sur le fichier électoral biométrique.
Commandant de la Force
- Le 18 juillet, le Commandant de la Force de la MINUSMA a rencontré le Général de brigade Daou ainsi que le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division Didier Dacko, afin de discuter de la coopération entre la MINUSMA et les FAMa et de l’état d’avancement aux niveaux technique et sécuritaire dans la mise en œuvre de l’Accord de paix.
- Le 19 juillet, le Commandant de la Force, s’est rendu au Secteur Nord, région de Kidal, afin notamment de rencontrer le leadership des Mouvements signataires et les troupes de la MINUSMA.
Sécurisation
Au niveau des opérations, au cours de la semaine précédente, la Force de la MINUSMA a effectué 421 patrouilles, tenu 210 checkpoints et opéré 65 escortes.
Du côté de la Police des Nations unies, UNPOL, durant la semaine écoulée, elle a effectué au total 350 patrouilles dont 35 patrouilles conjointes et 141 patrouilles pédestres, et 51 escortes.
Le 19 juillet, la Police des Nations unies, UNPOL, a appuyé les Forces de Sécurité maliennes dans le cadre de la sécurisation de la réunion sécuritaire, tenue à la préfecture de Ménaka. Aucun incident n’a été rapporté.
Une formation de formateurs en sensibilisation aux dangers des engins explosifs a débuté cette semaine au profit des organisations humanitaires travaillant dans le nord du Mali. Cette formation permettra à ces organisations de sensibiliser leur personnel afin de prendre les mesures nécessaires pour éviter les incidents lors de leurs déplacements dans des zones à risque, améliorant ainsi l’accès humanitaire dans les régions les plus affectées par la crise actuelle.
Processus de paix et médiation
- La 13e réunion de la Commission Technique de Sécurité, la CTS, s’est tenue les 13 et 14 juillet à la Base Opérationnelle de la MINUSMA à l’aéroport de Bamako, sous la présidence du Commandant de la Force de la MINUSMA, le Général de Division Michael Lollesgaard. La réunion s’est concentrée surtout sur la situation sécuritaire et notamment les bataillons mixtes du Mécanisme Opérationnel de Coordination, le MOC, à la suite des avancées dans la construction des sites de cantonnement, et la finalisation prochaine du site du MOC à Gao. Durant cette réunion, le Gouvernement a déclaré la disponibilité du matériel HCCA (habillement, couchage, campement et ameublement) pour le MOC de Gao. Il a été aussi décidé de l’envoi d’un groupe de travail pour évaluer les besoins en matériel du camp MOC de Tombouctou.
- Le 15 juillet, la Division des affaires politiques de la MINUSMA à Gao a rencontré une délégation d’une trentaine de membres de la Coordination des Mouvements et Forces Patriotiques de Résistance (CMFPR). Leur visite dans la région visait à rencontrer la population, notamment les jeunes, pour les sensibiliser sur le processus de cantonnement, l’Accord de paix et les autorités intérimaires ; ces rencontres tendent à améliorer et faciliter les communications entre les ex-combattants, leurs dirigeants et la population.
- La 10ème session du Comité de Suivi de l'Accord (CSA) est prévue pour les 25-26 Juillet au CICB à Bamako. En prévision de la rencontre, l'Unité de médiation de la MINUSMA a fourni un soutien opérationnel pour la participation de représentants de la CMA et de la Plateforme à une réunion à Niamey, facilitée par le Premier Ministre du Niger. L’objectif de la réunion était d’apaiser les tensions entre les communautés Imghad et Ifoghas à Kidal. L’origine de la tension serait l'interprétation des accords d’Anéfis, signés en Octobre dernier. La réunion a commencé le 13 Juillet et s’est conclue le 17 Juillet, date à laquelle la CMA et la Plateforme sont parvenues à un accord sur le partage du pouvoir à Kidal. Cet accord a ouvert la voie à un mécanisme de gestion commun des checkpoints et à l'inclusion du GATIA dans les commissions économiques et sociales existantes ou futures qui assureront la gestion de la région Kidal.
- Le 13 juillet, la Division de la réforme du Secteur de Sécurité – Désarmement, Démobilisation et Réintégration (RSS-DDR), a tenu une mission conjointe sur le site de cantonnement de Tabankort dans la région de Gao. La délégation a rencontré des représentants de la communauté, notamment de la Plateforme, ainsi que des jeunes. La visite visait à établir un dialogue avec les populations notamment en expliquant deux projets de réduction des violences communautaires qui seront mis en œuvre dans la région ; l’un concerne la réhabilitation et l’équipement d’une école et l’autre, la construction d’un centre de santé.
- Le 14 juillet, la Division RSS-DDR de la MINUSMA a visité le site de cantonnement de Tessalit dans la région de Kidal pour évaluer l’avancée des travaux. L’équipe en a profité pour rencontrer des représentants des communautés locales et leur expliquer le processus de cantonnement. Notons que le 14 juillet, la MINUSMA a été informée par son sous-contractant, UNOPS, du début des travaux au site de cantonnement de Tin Fadimata près d’Ansongo dans la région de Gao. L’accueil de la communauté a été favorable et les représentants des groupes armés dans la région ont tous assurés leur pleine coopération.
- Le 18 juillet, une équipe de la MINUSMA s’est rendue à Likrakar dans le cadre d’une évaluation sécuritaire et du suivi des travaux de construction en prélude au cantonnement dans le village.
- Le 19 Juillet, le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants et la Section RSS- DDR de la MINUSMA ont conduit la deuxième session de formation sur la base d’enregistrement informatique des ex-combattants et des armes des mouvements signataires de l’Accord de Paix. Cette formation, dispensée à 24 opérateurs de saisie, entre dans le cadre de la préparation des prochaines opérations de Cantonnement, de DDR et d’Intégration. Le 12 Juillet, une formation similaire avait été organisée pour 27 autres agents de l’Etat portant ainsi le nombre total d’opérateurs de saisie à 51, ce qui permettra de raccourcir les délais d'enregistrement des hommes et de leurs armes.
Relèvement et assistance aux populations vulnérables
- Le 16 juillet, la Force de la MINUSMA a fourni 20.000 litres d’eau aux habitants du Quartier 7 de la ville de Gao. Depuis la mi-mai, la Force du secteur Est, le secteur de Gao, soutient la distribution d’eau aux populations de la ville. Plus de 360.000 litres d’eau ont ainsi été distribués depuis le début de l’année ; la Force maintiendra son soutien tant que les besoins se feront sentir.
- Le 18 juillet, une cérémonie a eu lieu au siège de l’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres au Mali (URTEL) à Gao pour la remise d’émetteurs amplifiés à sept radios libres de la commune urbaine de Gao. Ce projet à impact rapide d’une valeur de 25 millions de francs CFA et porté par le bureau de l’information publique de la MINUSMA permettra aux radios libres d’étendre leur couverture hors des grands centres et rejoindre des populations auparavant isolées.
- Le 19 Juillet, la Division des Affaires civiles de la MINUSMA a facilité la distribution de kits solaires à Tessalit et Aguelhoc avec la collaboration des Maires du cercle de Tessalit, de dirigeants de la société civile ainsi que du gestionnaire de l’ONG Association pour le développement multisectoriel au Mali, chargée de la distribution des kits solaires dans la région. La distribution des kits se poursuivra dans les communes de Tessalit et de Timtaghene. Au cours de cette activité la MINUSMA et l’ONG partenaire ont mutualisé leurs efforts avec les autorités locales et les chefs de fractions des différents secteurs du cercle de Tessalit dans le choix des bénéficiaires.
- Le mercredi 20 juillet 2016, a eu lieu à la maison d’arrêt et de correction de Sevaré la cérémonie de remise officielle de deux QIPs sur la production maraichère et de sécurisation du bâtiment de la prison de Mopti. La cérémonie a été présidée par le gouverneur de la région de Mopti.
Le projet sur le maraichage a pour objectif de promouvoir la formation professionnelle des détenus par la création d’une unité de production maraichère intégrée sur une superficie de 1 (un) hectare. Cette unité, conformément à la règlementation pénitentiaire du Mali, sera capable d’absorber suffisamment la main d’œuvre pénale, et permettra de répondre aux besoins alimentaires des détenus, de leur fournir des subsides et une réinsertion professionnelle.
Le projet sur la sécurisation du bâtiment de la prison a pour objectif d’améliorer la sécurité au niveau de la prison de Mopti par le renforcement des mesures sécuritaires. Ceci va permettre d’accroître le niveau de sécurité passive au niveau de la prison de Mopti ; améliorer les conditions de détention ; Promouvoir le respect des droits de l’homme en milieu carcéral ; et améliorer les conditions de travail du personnel pénitentiaires de Mopti.
Ces deux projets ont couté respectivement 24.997 492 FCFA (pour la production maraichère) et 24.800 710 FCFA pour la sécurisation de la prison
Droits de l’Homme, de la Femme et de l’Enfant
- La deuxième journée internationale de sensibilisation à l’albinisme au Mali a été célébrée le 14 juillet à Bamako par l’association S.O.S Albinos, avec l’appui de la Division des droits de l'Homme de la MINUSMA.
La journée a permis de réunir environ 250 personnes, parmi lesquelles figuraient des personnes atteintes d’albinisme, dont plusieurs enfants, des représentants d’organisations de la société civile, le président de la Fédération malienne des personnes handicapées, des représentants ministériels, ainsi que des professionnels de la santé.
Une conférence d’information et des activités musicales et théâtrales ont été tenues aux fins de sensibiliser le public sur les défis auxquels font face les personnes atteintes d'albinisme au Mali, la promotion de leurs droits et la prévention de la discrimination et l'exclusion sociale.
A rappeler que l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé en 2014, la date du 13 juin pour marquer la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme.
Assistance électorale
Le 17 Juillet, le premier tour de l’élection législative partielle s’est tenu dans la circonscription de Baroueli, région de Ségou pour combler le poste vacant à l'Assemblée nationale causé par le décès de M. Sidy Fomba du parti YELEMA.
La Division des affaires électorales de la MINUSMA a déployé une équipe sur le terrain pendant trois jours pour appuyer les autorités gouvernementales dans l'organisation des élections et le suivi des différentes opérations électorales.
Dix candidats étaient en lice pour l’unique siège de cette circonscription. La plupart des bureaux de vote ont ouvert et fermé à temps, et fonctionné conformément à la loi électorale.
Le taux de participation se chiffre à 42, 71%. Le second tour est prévu pour le 7 Août.
Incidents
- Le 13 juillet, un véhicule de la Force de la MINUSMA effectuant une patrouille a heurté un engin explosif improvisé ou une mine a environ 2 kilomètres à l’est de Kidal. Deux Casques bleus ont été légèrement blessés dans l’explosion et un véhicule a été endommagé ; une équipe de neutralisation des explosifs a été déployée pour sécuriser le site de l’incident.
- Le 13 juillet, un véhicule piégé positionné le long de l’axe Tabankort-Anéfis a explosé lors du passage d’un véhicule de la MINUSMA participant à un convoi. Un sous-contractant de la MINUSMA a été sérieusement blessé. Trois Casques bleus ont été légèrement blessés.
- Le 14 juillet, un véhicule blindé escortant une patrouille UNPOL a heurté un engin explosif improvisé ou une mine à environ 1 km du camp de la MINUSMA à Kidal. Seuls des dégâts matériels ont été enregistrés. Les mesures de sécurité ont été renforcées dans le secteur et une équipe de neutralisation des explosifs a découvert des restants d’explosifs sur le site, qui ont aussitôt été détruit.
- Le 19 juillet, la MINUSMA a renforcé ses mesures sécuritaires en soutien aux Forces de Défense et de sécurité maliennes, incluant les dispositifs aériens, dans les régions de Mopti et Tombouctou à la suite de l’attaque contre les FAMa à Nampala, dans la région de Ségou.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here