Communiqué des mouvement de la Plateforme

La Plateforme des Mouvements du 14 juin 2014 d'Alger regrette les malheureux évènements qui ont commencé hier et ont continué encore ce jour 22 juillet 2016 à Kidal.
Les Mouvements de la Plateforme sont en effet surpris que malgré les différents cessez le feu et les nombreux engagements repris par l'Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger, les arrangements sécuritaires d'Annafis et ceux plus récents de Kidal le 6 février 2016, la Déclaration de Niamey du 17 juillet, la Coordination des Mouvements de l'Azawad a ouvert gratuitement le feu sur des éléments de la Plateforme qui rentrent paisiblement chez eux à Kidal, imposant ainsi un combat meurtrier dont le bilan non défini pèserait lourd déjà.
La Plateforme, soucieuse cependant de l'impérieuse nécessité de la protection des populations civiles de Kidal, de la préservation de l'Accord de paix, prenant acte aussi de l'appel lancé par les Autorités du Mali et la Minusma, réitère sa disponibilité à régler tous les différends par le dialogue.
La Plateforme appelle toutes les parties au Processus d'Alger à s'impliquer pour éloigner les combattants en armes des agglomérations où vivent les paisibles populations.
La Plateforme réitère son engagement indéfectible à respecter l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali ainsi qu'elle renouvelle sa confiance aux structures chargées de sa mise en œuvre, mise en œuvre qui demeure la seule réponse aux véritables préoccupations des populations du Nord du Mali.
Pour la Plateforme
Me Harouna Toureh

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here