Communiqué – La MINUSMA appelle à la cessation immédiate des hostilités à Kidal

Bamako, 21 juillet 2016 - Des combats violents ont éclaté dans la ville de Kidal aujourd’hui vers 16h30 entre des éléments des deux mouvements signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali. Des armes lourdes, y compris des mortiers, ont été utilisées lors des confrontations.
La MINUSMA condamne fermement ces affrontements qui constituent une violation du cessez-le-feu. Elle appelle les responsables de ces confrontations à mettre fin immédiatement aux hostilités et tenir leurs engagements, conformément à tous les accords que leurs mouvements ont signé. La MINUSMA déplore vivement que ces combats aient mis en danger la population civile.
La MINUSMA a pris des dispositions pour assurer la protection de la population civile et la défense de son Mandat. Elle utilisera à cette fin tous les moyens nécessaires conformément à la Résolution 2295 (2016) du Conseil de sécurité des Nations unies.
La MINUSMA exhorte les dirigeants des deux mouvements d’assurer sans délai le retour au calme, le respect par leurs éléments, partout où ils sont présents au Mali, des engagements auxquels ils ont souscrit et de leurs obligations en terme de protection des civils conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité et du droit international applicable.
La MINUSMA s'engage à accompagner une enquête indépendante en vue de situer les responsabilités.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here