METD : Le Comité de gestion des activités aéronautiques tenu

Les autorités de l’Asecna et du ministère de l’Equipement, des Transports et du désenclavement étaient réunis jeudi dernier pour la 26e session du Comité de gestion des activités aéronautiques nationales du Mali. Objectif : faire un bilan d’étape des activités réalisées pour le compte de cette année et annoncer des nouvelles perspectives.

 

A l’ouverture des travaux, Traoré Seynabou Diop, ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, a insisté sur l’importance de cette session.

“Il est important de noter que certaines de nos préoccupations sont récurrentes malgré leur priorisation à l’occasion des précédentes sessions. Il s’agit, entre autres, de la reprise des activités au nord du pays, notamment à Tombouctou, de la recherche de financement du Plan quinquennal de services et équipements (PQSE) devant permettre la mise en œuvre des recommandations issues de différentes inspections effectuées dans le cadre de l’amélioration des prestations de la Délégation. Ces préoccupations demeurent des défis du moment auxquels nous devons apporter des réponses”, a-t-elle martelé.

Le ministre Diop a indiqué que tout au long des travaux du Comité, les congressistes examineront, entre autres, l’état d’exécution des résolutions et recommandations des sessions précédentes, la certification des comptes, l’adoption des textes d’organisation et de fonctionnement du Comité de gestion proposés par l’Asecna et aussi un examen impartial de l’état d’exécution du budget 2016 au 31 mai 2016.

En prélude au sommet Afrique-France, le chef du département de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement a rappelé que le projet d’embellissement des façades des bâtiments commerciaux de l’aéroport international président Modibo Kéita-Sénou est un projet phare auquel le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita tient beaucoup. Par conséquent, elle a engagé l’ensemble des intervenants de l’Asecna, entreprise et bureau de contrôle à ne ménager aucun effort pour que les travaux soient achevés dans le délai contractuel et dans les règles de l’art.

Avant de déclarer ouverte la session, le ministre a  invité les membres du comité à proposer des solutions concrètes en vue de la mobilisation des ressources pour l’exécution progressive et par ordre de priorité du plan quinquennal de services et équipement, car pour elle, les attentes sont nombreuses et variées.

Oumar B. Sidibé

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here