Le ministre de la jeunesse et de l’insertion socio professionnelle du Burkina-Faso, Jean Claude Bouda au siège du Rojalnu-Mali : “Nous voulons une jeunesse combattante, intègre, qui engage des combats victorieux pour l’Afrique”

En mission de travail au Mali, le ministre de la Jeunesse et de l’insertion socio professionnelle du Burkina-Faso, Jean Claude Bouda, s’est rendu la semaine dernière au siège du Rojalnu Mali à l’hippodrome

ette rencontre qui a duré plus d’une heure d’horloge s’est tenue en présence du directeur national de la Jeunesse, Drissa Guindo et Fatoumata Koné élue Miss Mali en 2008. Après les mots de bienvenue du président du Rojalnu-Mali, Yacouba Maïga, le président du Rojalnu-Afrique, Alioune Guèye, a remercié à juste titre l’engagement constant des autorités Burkinabé et surtout de l’actuel ministre de la Jeunesse pour la cause de la jeunesse burkinabé, voire africaine.

“Le siège du Rojalnu-Afrique se trouve au Burkina Faso qui nous a offert un bâtiment imposant à Ouaga 2000 et a signé un accord de siège avec notre organisation. C’est pourquoi nous ne cessons de remercier le peuple et les autorités des hommes intègres pour cette hospitalité envers la jeunesse africaine car c’est la première fois qu’une organisation de jeunesse signe un accord de siège avec un gouvernement” a précisé M. Alioune Guéye qui a, au passage, remercié le Ministre Jean Claude Bouda pour son soutien à leur Réseau. Il a aussi sollicité le Ministre quant à l’équipement du siège pour leur permettre de bien mener leurs missions. Enfin, le président du Rojalnu-Afrique a révélé que c’est au mois d’août ou septembre que ledit siège sera organisé.

“Nous voulons que cette inauguration soit présidée par le président du Faso. il faut rappeler que d’éminentes personnalités ont déjà donné leur accord pour participer à la cérémonie dont le directeur de l’Onu-Sida, Michel Sidibé et le directeur exécutif de l’Unfpa. Quant au Rojalnu-Mali, il va organiser une caravane jusqu’à Ouaga” a ajouté M. Guèye.

Intervenant de son côté, le Ministre Jean Claude Bouda a salué l’accueil chaleureux qui lui a été réservé au siège du Rojalnu-Mali dont il a salué le sens de la combativité des responsables pour la cause de la jeunesse. “Nous voulons une jeunesse combattante, intègre, qui engage des combats victorieux pour l’Afrique. Je viens d’un pays où la jeunesse a payé de lourds tributs, des sacrifices énormes, jusqu’au prix de son sang pour que la renaissance démocratique soit. Sans cette jeunesse engagée du Burkinabé je n’allais pas être en face de vous. C’est pourquoi nous vous soutenons que cet esprit de combativité, de sacrifice et d’intégrité servent d’exemple à la jeunesse africaine” a jouté le Ministre Jean Claude Bouda. Tout en invitant les jeunes à tourner le dos à l’incivisme, à la violence, il a aussi promis que son pays va respecter les engagements qu’il a pris avec les jeunes.

Quant au directeur national de la Jeunesse du Mali, Drissa Guindo, il a apprécié à juste titre cette visite car, à le croire, le Mali et le Burkina et au-delà tous les pays africains ont les mêmes défis par rapport à la promotion de la jeunesse. C’est par une photo de famille avec les jeunes Rojalnu-Mali que la visite du Ministre a pris fin.

K.THERA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here