Aide publique du développement au Mali de 2002 A 2014 : Une augmentation de 190 %

Selon une étude du secrétariat à l’harmonisation de l’aide, (SHA), l’aide publique au développement au Mali est très importante. Son utilisation est tout autre.

L’aide publique au développement au Mali a nettement augmenté en volume entre 2002 et 2014. Le montant de l’APD a presque triplé entre 2002 et 2014 en dollars courants. Il a augmenté de 190 %.

L’aide publique au développement au Mali a représenté en moyenne 2,5 % de l’aide total en Afrique subsaharienne. La statistique a augmenté de manière irrégulière. Elle est passée de 2,26 % en 2002 à 2,78 % en 2014.

Cette statistique est à mettre en rapport avec le poids économique du Mali en Afrique subsaharienne qui est de 0,8 % (1 % pour le PIB de l’Afrique Subsaharienne hors Afrique du Sud), et de son poids démographique qui est de 1,8 %.

En matière de rang, le Mali est situé à la 14ème place sur 49 dans le classement de l’aide rapportée au PIB. Cela signifie que 13 pays bénéficient d’une aide publique au développement rapporté au PIB plus forte et que 35 pays bénéficient d’une aide publique au développement rapporté au PIB plus faible.

Malgré une relative diminution de l’aide rapport au PIB de trois points en 2002 et 2014 (identique à la baisse au niveau sous régionale), l’aide rapportée au PIB au Mali est plus de trois fois supérieure qu’à la statistique au niveau sous régionale.

La majorité des pays d’Afrique Subsaharienne bénéficie de moins d’aide publique au développement que le Mali que ce soit en termes d’APD par habitant [la majorité des points sont à gauche du Mali], ou en termes d’APD en % du PIB [la majorité des points sont en dessous du Mali].

L’aide publique au développement versée au Mali a augmenté plus que proportionnellement à l’aide dans la sous-région.

L’aide peut éventuellement continuer à augmenter au Mali en approfondissant les partenariats existants et en développant de nouveaux partenariats: (pays émergents, fonds pour le climat).

Mais, l’aide peut aussi diminuer pour plusieurs raisons. Et si l’aide diminue est-ce nécessairement un problème ? « Non, car: le Mali est relativement bien pourvue en termes d’aide comparativement à d’autres pays, et Un pays ne s’est jamais développé que par l’aide extérieure, ce qui importe, c’est avant tout de mobiliser les ressources intérieures », affirme le SHA.

A Kalambry


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here