Assistance aux déplacées de la crise du Nord : Un projet de plus 200 millions pour les femmes de Sikasso

La crise multidimensionnelle qui a secoué le Mali en 2012, a engendré de nombreuses pertes en vies humaines et fait beaucoup de déplacés. Les femmes et les enfants, qui sont les couches les vulnérables, sont les plus touchés. Pour apporter une réponse aux conséquences de cette crise, un projet de plus de 200 millions de FCFA pour les femmes a été lancé dans la région de Sikasso.
D’une durée de quatre(04) ans, ce projet est financé par l’Onu-Femme à travers la République fédérale d’Allemagne. Il s’agira de mettre en place une unité de transformation des produits agro-alimentaires pour les femmes. Toute chose qui ne pourrait aller sans le renforcement des capacités des femmes.
A cet effet, il y aura, à travers ce projet, des formations pour les femmes dans le cadre de la transformation et la protection des produits agro-alimentaires, de la gestion entrepreneuriale et du marketing…
Le projet coûte plus de 200 millions de FCFA. Il se veut une réponse aux conséquences de la crise multidimensionnelle qu’a connue le Mali en 2012 et qui a occasionné le déplacement forcé et massifde plus de 404.000 personnes dans les régions Sud et dans les pays voisins, selon le Haut Conseil des Réfugiés(HCR).
D’où la pertinence d’un tel projet dans la région de Sikasso qui a accueillie à travers 313 familles, 7258 individus repartis entre 1.256 familles avec une taille moyenne de 6 personnes par ménage.
La Directrice régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Bocoum Awa Guindo, s’est réjouie de la venue de ce projet qui sera d’un apport estimable dans la marche du processus de réconciliation enclenché par les plus hautes autorités depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale.
En tout cas, ce projet qui a été lancé la semaine dernière à Sikasso, permettra sans nul doute d’essuyer les larmes des femmes qui ont été les plus touchées par la crise multidimensionnelle qui a secoué le Mali.
Agmour
Source: Le Pays

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here