Attaques de Nampala : Un hommage œcuménique rendu aux héros décédés

La nation malienne a rendu un hommage national aux braves militaires tombés sous les feux de l’ennemi. C’était le jeudi 21 juillet 2016 au camp militaire Ahmadou Cheick Tall de Ségou, en présence du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, et son Premier ministre, Modibo Kéita.
Première du genre depuis les débuts des attaques terroristes contre notre pays, l’hommage national rendu à nos soldats morts lors du combat de Nampala le 19 juillet 2016, a été une véritable réussite. Des milliers de militaires présents sur place ont tous apprécié ce geste de la part des autorités. L’hommage est aussi vu par les survivants comme une reconnaissance nationale envers les hommes qui ont accepté de sacrifier leur vie pour la défense de la patrie.
Toutes les victimes ont reçu, à titre posthume, la croix de la valeur militaire. Aussi, le ministre de la Défense et des Anciens combattants a remis 59 médailles du mérite militaire au Commandant de la 2e région militaire pour le détachement dépêché à Nampala, détachement commandé par le capitaine Abel Poudiougou.
Les familles des 17 héros tombés sur le champ de l’honneur ont aussi apprécié le geste du président de la République. Selon la mère d’un soldat tué, ce geste du président prouve que les autorités n’ont pas oublié les efforts consentis par les militaires dans la défense de la patrie.
Allant toujours dans le même sens, le président de la République a aussi décrété, à la faveur d’un conseil des ministres, un deuil national de trois jours et instauré l'État d'urgence pour trois mois.
Pour IBK, les militaires tués par des terroristes seront vengés : «Toute vie n'est pas une dignité, mais la leur fut dignité jusqu'à l'heure ultime. Nous sommes fiers de votre sacrifice et nous n'allons pas tarder à répondre à cet acte barbare».
Y.D

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here