Cafouillage au sommet de l’Etat

Où va donc le Mali ? Chaque jour apporte son lot de cafouillage et de dérive dans un pays qui va à vau-l’eau. Le régime en place est en train d’administrer la preuve que la gestion des affaires lui échappe à chaque instant. Ainsi, le gouvernement, suite aux événements de Kidal (affrontement entre le Gatia et la CMA), le jeudi et vendredi derniers, avait publié un communiqué à garder un silence de carpe sur ces affrontements particulièrement violents.

Le vendredi, quand le gouvernement a décidé de réagir, c’est sous la forme d’un communiqué laconique. Un communiqué qui du reste contenait une grossière erreur. Le gouvernement avait confondu les protagonistes en conflit à Kidal. Dans le communiqué, il était dit ceci « le gouvernement du Mali invite la CMA et le Hcua à faire preuve de retenue. ». Après une large diffusion de ce communiqué (à la télé et sur les réseaux sociaux), l’on s’est rendu compte de l’erreur. Et vers 14 heures, ce fut un branle-bas de combat au niveau du ministère de la communication pour reprendre le communiqué et réparer cette bourde monumentale. Ainsi, le Hcua (une composante de la CMA) a été remplacé par le Gatia. Ainsi, le gouvernement du Mali « invite la CMA et le Gatia à faire preuve de retenue… ». Voilà comment le Mali sous Ibrahim Boubacar Keïta est dirigé…

La Rédaction

 

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here