La fédération malienne de Maracana et disciplines associées (FEMADA) sur les fonds baptismaux

La salle de conférence du Conseil National du Patronat du Mali a abrité, le samedi 23 juillet, la première assemblée élective du comité exécutif de la  fédération malienne de Maracana et disciplines associées (FEMADA). La cérémonie d’ouverture était présidée par le Directeur National des sports et de l’Education physique, Aliou Maïga. Il avait à ses côtés le président de la FEMIA, Bleu Louan Jean Charlemagna, le président de la FEMADA, Mamadou Dipa Fané, le président d’honneur de la FEMADA,  Salif Kéita alias Domengo  et le représentant du conseil communal de la commune IV du district de Bamako.

Le représentant du maire de la commune IV a dans son intervention souhaité la bienvenue aux participants à cette assemblée élective de la FEMADA. Les travaux seront à la dimension de nos ambitions pour le développement du MARACANA,  a-t-il indiqué.  Le MARACANA prend son envol à partir de cette assemblée élective,  a précisé Aliou Maïga. A ses dires, le soutien du département des Sports ne fera pas défaut à la nouvelle fédération. A l’issue des travaux de la commission d’investiture, un bureau de 19 membres présidé par  Mamadou Dipa Fané  a été mis en place. Le tout nouveau président de la FEMADA indiquera dans son discours que pour une fois l’Afrique offre à l’humanité une discipline sportive, une nouvelle version inédite du football traditionnel. Cette discipline, nous la devons à nos frères et amis ivoiriens,  a-t-il ajouté. L’absence de gardien de but, explique monsieur Fané, est certainement la grande particularité du MARACANA. Selon le président Fané, les lois de jeu du MARACANA, au nombre de 14, ont beaucoup de similitude avec le football classique qui en possède 17. Le MARACANA est une discipline sportive qui se joue à six contre six sur un terrain aux dimensions de 22 mètres sur 44 avec des règles particulières.  Comme le football classique, l’équipement est composé d’un maillot, d’un short, d’une paire de bas et des chaussures homologuées avec des semelles en caoutchouc conçues pour des terrains stabilisés.  Les poteaux de buts, de deux mètres de hauteur,  sont espacés entre eux de trois mètres.  Une partie dure deux fois dix minutes avec une mi-temps n’excédant pas 5 minutes. Lors des coups francs, la distance imposée à l’équipe adverse est de 3 mètres, tandis que les remises en jeu  à partir de la touche se font à pied. Les arbitres sont au nombre de deux. Le MARACANA se pratique avec un ballon de 380 grammes et les remplaçants sont au nombre de quatre. A en croire le président de la FEMADA, la vocation du MARACANA est de retourner aux valeurs fondamentales qui sont à l’origine de la pratique sportive. Le président de la FIMA, Bleu Louan Jean Charlemagna,  dira que c’est un grand jour pour le MARACANA.

Il convient de noter que  Moussa Doumbia a été nommé secrétaire Général de la FEMADA. Rappelons que la fédération internationale de MARACANA Association        a été créée en Août 2015. Elle regroupe 28 pays membres représentants 12 millions de pratiquants. Son siège en construction se trouve à Abidjan. C’est une discipline sportive qui peut être pratiquée jusqu’à 77 ans.

Abdrahamane Sissoko


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here