Préavis de grève des Magistrats et Greffiers: Les négociations ont échoué. C’est la grève !

Suite à son préavis de grève de 72 heures allant du 27 au 29 Juillet 2016, le gouvernement a ouvert le dialogue avec le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM). Mais les deux parties ne sont pas parvenues à un accord. L’exécutif a accédé seulement aux points de revendication.

Les deux doléances satisfaites sont : « 1°) le relèvement du budget du Ministère de la Justice à hauteur de 10% au moins du budget national, à compter de l’exercice 2017» et «2°) L’alignement de Cour Suprême sur les institutions de même niveau au regard du principe de la séparation des pouvoirs, au point de vue des traitements et avantages, ainsi que sa dotation en moyens suffisants nécessaires à son fonctionnement et lui permettant d’assurer le respect des engagements internationaux pris au nom du Mali».

Pour le reste, point d’entente ! Signalons qu’en marge du SAM, le SYLIMA (Syndicat Libre de la Magistrature) et le SYNAG (Syndicat Autonome des Greffiers) a également déposé un préavis de grève de 72 heures (29, 30 et 31 Août) avec les mêmes revendications.

C’est dire qu’avec l’échec des négociations, il y aura deux grèves de 72 heures chacune (27, 28 et 29 Juillet et 29, 30 et 31 Août 2016. Deux mouvements, à n’en pas douter, qui paralyseront en partie l’administration d’une manière générale, judiciaire et pénitentiaire en particulier.

Si les Magistrats et Greffiers entendaient par ce geste souhaiter la bienvenue au Ministre, Maître Konaté, ils ont bien réussi.

B.S. Diarra

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here