Attaque dans une église en France: l’EI affirme que les auteurs étaient deux de ses soldats

Beyrouth – Le groupe Etat islamique (EI) a affirmé que l’attaque menée mardi dans une église en France, au cours de laquelle un prêtre a été égorgé, avait été exécutée par deux de ses soldats, selon l’agence Amaq, un organe de propagande du groupe jihadiste.

Les auteurs de l’attaque répondaient aux appels à prendre pour cible les pays de la coalition internationale qui combat l’EI en Irak et en Syrie, d’après Amaq.

Le président français François Hollande, qui s’est rendu à Saint-Etienne-du-Rouvray (Normandie, nord-ouest), avait auparavant affirmé que l’attaque avait été perpétrée par deux terroristes se réclamant de Daech (un acronyme en arabe de l’EI, ndlr).

Les deux hommes sont arrivés dans l’église à l’heure de la messe matinale et ont pris en otages cinq personnes qui se trouvaient à l’intérieur, tuant un prêtre et blessant grièvement une autre personne.

Ils ont été abattus par des policiers forces spéciales de la police.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête.

(©AFP / 26 juillet 2016 14h36)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here