Les révélations troublantes de Fahad

Fahad Almahmoud, secrétaire général du Gatia à propos des combats en cours à Kidal : «Il faut l’écrire, c’est moi qui l’ai dit. Depuis la visite de Bilal Ag Achérif à Bamako, le comportement de la Cma a subitement changé vis-à-vis du Gatia à Kidal. La Cma est devenue arrogante et n’hésite pas à dire à qui veut l’entendre qu’IBK lui a donné suffisamment de moyens financiers et qu’elle n’a plus peur de qui que ce soit. Elle ne veut plus respecter aucun accord avec nous». Puis, il ajoute : «IBK a donné plusieurs garanties à Bilal quand il est venu à Bamako. Premièrement, la nomination de Mohamed Ag Erlaf comme Premier ministre en janvier 2017. Deuxièmement, il a promis à Bilal de confier la gestion de toute la zone de Kidal à la Cma. Troisièmement, il a promis d’offrir des passeports diplomatiques aux responsables de la Cma. Et quatrièmement, IBK a promis à Bilal de faire partir Gamou de la ville de Kidal en le nommant quelque part comme Ambassadeur. Sans oublier l’argent qu’il a offert à Bilal, on parle de 500 à 700 millions de Fcfa. Diakité, tu peux dire que c’est moi qui l’ai dit». Sur sa page Facebook, le secrétaire général du Gatia, Fahad Almahmoud, écrit : «Les balles payées par les millions de Koulouba sont en train d'être tirées sur nous. Récoltez ce que vous avez semé. Niamey-Kidal : les produits prescrits par le médecin étaient empoisonnés».

Il est très douloureux de dire la vérité au Mali

Selon les citoyens actifs, au Professeur Issa N'Diaye, s'ajoute Doumbia Lassine Doumbia Fakoly, Another Truth Telling Intellectual !!!! Il n'a pas du tout sa langue dans sa poche!!! L'intellectuel ne se distingue pas forcément par son diplôme !!! Pour une femme d'honneur, l'idée, même évanescente, n'effleure son esprit de construire son bien-être social sur les souffrances de ses semblables. Une femme ou un homme d'honneur n'accepte jamais les compromissions toujours sources de trahison. Une femme d'honneur, un homme d'honneur dénonce et combat l'injustice, d'où qu'elle vienne. Une femme d'honneur ne craint pas, même le "diable", encore moins les suppôts de ce dernier. Une femme d'honneur, un homme d'honneur ne craint pas, même Dieu, car Dieu, quelles que soient ses déclinaisons, encourage les prises de responsabilités dictées par la dignité. Une femme d'honneur, un homme d'honneur ne reste pas, une demi-journée de plus aux côtés de personnes en déficit flagrant d'honneur. Une femme d'honneur, un homme d'honneur ne ment jamais et ne soutient jamais le mensonge, ni par la parole, ni par les actes, ni par le silence. Depuis, Tatam Ly, l’ex-Premier ministre et le Colonel-major Bah N’Dao, éphémère ministre de la Défense d'IBK, y a-t-il eu une seule femme d'honneur, un seul homme d'honneur dans les gouvernements successifs sous cet homme méprisant pour son peuple, au comble du mépris ?

Les dindons de la farce

Honnêtement, à quel jeu jouent tous ces mouvements : Cma, Gatia, Plateforme, Peulhs, Dogons, Bambara... N’est-ce pas un jeu de déstabilisation continuelle du pays et de ses gouvernants actuels (que je ne dédouane pas sur les forfaitures répétées) pour permettre aux véritables occupants de profiter du chaos pour exploiter nos richesses ? Il faut que nous, Maliens, poussions la réflexion pour sauver notre Nation, par une union sacrée pour tous ceux qui veulent un Mali uni et parlons avec nos frères égarés de quelque groupe qu'ils soient, car seul Un Mali bien géré assurera un niveau de vie acceptable et paisible pour chacun d'entre nous. Détrompons-nous, personne ne fera le bonheur des Maliens que les Maliens eux-mêmes. On peut vouloir diviser, diviser jusqu'à ce que chaque Malien s'arroge sa ville, son quartier, sa maison, peut-être sa chambre à lui seul, mais est-ce qu'il va pouvoir vivre sans les autres ? Et quelle que soit la richesse engrangée par le fait de la guerre et de la division, l’emporterons-nous dans nos tombes ? Comme le disait l'autre, pourquoi se battre pour un monde qu’on quittera, quoiqu'on fasse ? Alors, mes compatriotes, laissez votre égo et pensez au pouvoir de celui qui vous a fait venir dans ce monde.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here