MTED : La 26ème session du Comité de gestion des activités Aéronautiques mis a profit pour faire un bilan à mi-parcours

Le jeudi 21 juillet dernier, la salle de conférence du ministère des Transports, de l’Équipement et du Désenclavement (MTED) a abrité la 26ème session du Comité de gestion des activités aéronautiques du Mali. C’était sous la haute présidence du ministre Traoré Seynabou Diop.

Étaient présents pour la circonstance, Monsieur le  représentant du ministère de l’Économie et des Finances, le directeur de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile; le directeur de l’Agence Nationale de la Météorologie, Après avoir planté le décor de la cérémonie, Fousseyni Maiga, chargé de communication du département des Transports, a invité le représentant du Directeur général de l’ASECNA, M. Yena Rasemnga, à prendre la parole. Ce dernier, dans un bref discours, a félicité Madame Traoré Seynabou Diop pour sa nomination. Il a ensuite souhaité la bienvenue aux uns et aux autres tout en les félicitant pour les efforts louables consentis au quotidien. Selon M. Yena, le Mali est un pays qui joue pleinement sa partition pour l’émergence du secteur aéronautique. « Aussi, voudrais-je remercier l’ensemble des membres du Comité, ici présents,  pour avoir répondu à notre invitation. Par votre présence, vous témoignez de l’intérêt que vous ne cessez d’accorder aux activités aéronautiques nationales du Mali », a dit le ministre. S’adressant aux membres du comité, elle dira que cette session à mi-parcours offre l’heureuse opportunité de faire un bilan d’étape des activités réalisées pour le compte de cette année.

« A cet égard, il est important de noter que certaines de nos préoccupations sont récurrentes malgré leur priorisation à l’occasion des précédentes sessions. Il s’agit, entre autres, de la reprise des activités au nord du pays, notamment à Tombouctou, de la recherche de financement du Plan quinquennal de Services et Équipements (PQSE) devant permettre la mise en œuvre des recommandations issues de différentes inspections effectuées dans le cadre de l’amélioration des prestations de la Délégation. Ces préoccupations demeurent des défis du moment auxquels nous devons apporter des réponses », a-t-elle ajouté. Et d’informer qu’en tant que Président du comité, qu’elle attache une attention toute particulière à la présente session qui, sans doute, permettra de  fixer de nouvelles orientations après une évaluation  sur les six mois écoulés.

Selon le Ministre Seynabou Diop Traoré, les travaux du Comité, s’articuleront essentiellement autours de l’examen de l’état d’exécution des résolutions et recommandations des sessions précédentes, d’examiner sans complaisance la certification des comptes, de faire le point sur l’exploitation, les équipements et infrastructures techniques ainsi que les ressources humaines, d’examiner de façon impartiale l’état d’exécution du budget 2016 au 31 mai 2016, examiner et adopter un collectif budgétaire  et d’adopter les textes d’organisation et de fonctionnement du Comité de gestion proposés par l’ASECNA.

Elle a également invité les uns et les autres à réfléchir sur le mécanisme de financement des investissements à travers le Plan quinquennal de Services et Équipements (PQSE), adopté par la Résolution n° 2014 CG 21-05 du 12 février 2014. «  La connexion au réseau électrique EDM de l’aéroport de Sikasso Dignangan prévue dans le plan va permettre à cette plateforme de recevoir dans les bonnes conditions les vols internationaux en transit. Pour toutes ces raisons, nous devons tous, chacun à son niveau de responsabilité, accorder au Plan quinquennal de Services et Équipements une attention  toute particulière », a-t-elle insisté.

Parlant du projet d’embellissement des façades des bâtiments commerciaux de l’Aéroport International Président Modibo KEITA-Sénou, elle dira que cela est un projet phare auquel le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, tient beaucoup. Et que par conséquent, qu’elle engage l’ensemble des intervenants ASECNA, Entreprise et Bureau de contrôle à ne ménager aucun effort pour que les travaux soient achevés dans le délai contractuel et dans les règles de l’art.

KANTAO Drissa


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here