Soumaila Cissé, Ancien ministre malien de l’Economie et des Finances : Quand un ancien partisan de la gestion du pays se lance dans des critiques catégoriques

Soumaila Cissé, qui, après avoir perdu l’élection présidentielle de 2002, face à Amadou Toumani Touré, suivi de son éviction au sein de l’ADEME-PASJ, sera consolé par ce dernier pour diriger l’UEMOA pendant une dizaine d’année. Il ne rate plus aucune occasion pour critiquer la gestion actuelle du pays. « N’a-t-il pas participé à la gestion du pays ? », « Ne sont-t-ils pas les mêmes ? ». Voilà deux questions qui minent les esprits des maliens qui sont tombés dans une confusion totale, ne savant plus qui choisir après le vieux briscard, IBK.

Tout porte à croire que Soumaila Cissé qui crie nuit et jour pour dénoncer les dérives du régime en place, a lui aussi été là pour apporter sa pierre au développement du pays. Cela dit, il détenait à l’époque, l’un des départements les plus importants sous Alpha Oumar Konaré. Notamment celui de l’Economie et des Finances. Les rapports moraux et financiers, au cours de son passage dudit département, sont jusque-là restés inconnus. Alors qu’il ne cesse d’embarbouiller avec ceux de l’UEMOA dont il a reçu les appréciations d’un certain chef d’Etat qui lui a fait des flagornes. Ce qui nous intéresse de plus, c’est plutôt le cas de son propre pays. Des questions s’adressent donc à Soumaila Cissé : A quand une conférence de presse pour faire le bilan de l’exercice de votre passage au Ministère de l’Economie et des Finances? Depuis l’installation du Président IBK, où il s’est déplacé avec toute sa famille pour féliciter son cousin, personne ne l’a vu organiser une rencontre de soutien à ce dernier. Mais, à chaque fois qu’il y a eu mort d’hommes, son regroupement et certains partis lilliputiens le suivent pour marquer des points, histoire de redorer leur blason pour une éventuelle place en 2018. Ce qui ressort de ses interventions ne sont que des choses défavorables au régime. Est-ce cela l’opposition? «Gestion chaotique, surfacturations, népotisme.. », voilà entre autres ce qu’il dénonce à chaque fois que l’occasion se présente. Qu’avez-vous proposé comme bon à ton grand cousin et grand-frère IBK? Toutes les déclarations de politique générale sont votées, mais pas par la VRD. Presque tous les projets de loi ont été votés, non ? Finalement qu’est-ce qui est bon ? Le peuple demande le rapport de Soumaila Cissé, quand il était le super ministre des Finances du Président Alpha Oumar Konaré.

Derka

L’Annonce

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here