600 hommes pour sécuriser Gao à partir du 15 aout

La 10ème session du comité de suivi de l’accord d’Alger a pris fin hier à Bamako. A l’issue des travaux, les parties ont convenu du démarrage des patrouilles mixtes le 15 août prochain avec un premier bataillon de 600 hommes déployés dans la région de Gao. La réunion de Bamako s’est aussi penchée sur la situation à Kidal, avec la mise en place d’une commission ad-hoc.

Les premières opérations de ces patrouilles mixtes devraient débuter par la région de Gao avec six cents hommes. Elle sera élargie plus tard aux régions de Tombouctou et Kidal. Certains participants à la réunion du Comité de suivi sont réticents à cette proposition estimant que les patrouilles mixtes doivent commencer au même moment dans les trois régions. Toutefois le président du comité de suivi se félicite du consensus trouvé entre les parties sur la date de démarrage des patrouilles mixtes.

Douentza : don de plus de 4,6 millions de F CFA à 35 ménages

Trente-cinq ménages ont bénéficié hier d’un don d’une valeur de plus de 4,6 millions de F CFA. Ce geste est composé de marmites, de couvertures, de moustiquaires, de nattes et de bidons d’eau, entre autres. Elle émane de l’Organisation internationale pour la migration (OIM).

Kidal : deux civils tués par des hommes armés

A quelques dizaines de kilomètres de Kidal mardi, au moins deux civils ont été tués par des hommes armés. Les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) accusent le Groupe d’autodéfense touaregs Imghads et alliés (Gatia) qui dément.

Barouéli : la victoire de l’URD et l’Adéma confirmée

La présidente de la Cour constitutionnelle, Diakité Manassa Danioko, a proclamé les résultats définitifs du 1er tour de l’élection législative partielle organisée le 16 juillet à Barouéli. C’était mardi à l’issue d’une audience de proclamation des résultats qui a mobilisé dans la salle d’audience, des responsables politiques des formations engagées dans la course pour occuper le siège laissé vacant après la mort de l’élu du parti Yéléma, Sidy Fomba, le 27 mars dernier et plusieurs personnes concernées.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here