Salon monetique Dakar 2016 : L’Apbef et la BMS distinguées

Le jeudi 14 juillet 2016, s’ouvrait à Dakar, au Sénégal, le 5ème salon monétique GIM-Uemoa qui a pris fin le vendredi 15 juillet. Le thème de ce rendez-vous portait sur le mobile Money/Banking. Cette importante rencontre technologique des moyens de paiements financiers a vu le Mali honorer.
Ce, à travers le président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (Apbef), non moins PDG de la Bnda, Moussa Alassane Diallo, et le patron de la Banque malienne de solidarité (BMS), Babaly Ba. Les deux institutions financières ont été honorées pour les progrès technologiques enregistrés au niveau de la monétique au Mali.
Sous les auspices du DG de la GIM-Uemoa, Blaise Ahouantchédé, accompagné de TiémokoMeyliet Koné, Gouverneur de la Bceao, les travaux de la rencontre de deux jours ont porté sur la monétique bancaire. Ils étaient dédiés à ce salon biannuel de la famille économique du continent et d’ailleurs. Le mobile Banking/Money a dominé les débats.
L’inclusion financière entre banques et opérateurs de téléphonie mobile était le principal sujet. Les participants sont venus de 34 pays.
Blaise Ahouantchédé a indiqué que la GIM-Uemoa couvre 110 banques et établissements financiers de l’espace monétaire. L’institution économique communautaire vient de signer avec 7 autres banques de la sous-région, a confié M. Ahouantchédé. Cette édition était parrainée par le Gouverneur de la Bceao.
Le secteur du commerce est en pleine expansion sur le continent africain, une croissance qui se construit malgré des difficultés énormes, notamment le faible taux de bancarisation des populations.
Pour accroître davantage leurs chiffres, les commerçants se tournent désormais vers de nouveaux moyens de paiement afin de permettre à toutes les couches sociales de bénéficier de leurs services et produits. Beaucoup d’entrepreneurs africains se tournent vers le commerce en ligne, un marché en pleine croissance qui attire de plus en plus de consommateurs.
Le mobile Banking pour pousser le secteur…
Dans de nombreux pays africains, le mobile Banking est désormais une solution palliative au faible taux de bancarisation, notamment pour les revenus faibles, ou encore pour les transactions rapides (paiement de factures, envoi d’argent à un tiers…). Cette bancarisation mobile constitue également une aubaine pour les commerçants.
On parle en 2015 de plus d’un milliard d’utilisateurs de services bancaires mobiles dans le monde, et il pense que le fait que l’Afrique soit devenue le deuxième marché mondial de la téléphonie derrière l’Asie, avec une croissance de 30% ces dix dernières années, présente énormément d’opportunités à saisir pour les opérateurs de mobile Banking et pour les acteurs du commerce.
En marge de ce salon des argentiers, une soirée a été organisée pour clore l’évènement, la nuit du vendredi 15 juillet 2016. Ce fit l’occasion pour le Mali d’être primé à travers deux trophées par les leaders du GIM-Uemoa, lors de la soirée gala animée par l’artiste vedette Viviane N’Dour. C’est ainsi que le prix de l’Excellence est revenu à l’Apbef-Mali.
Les actions et efforts de Moussa Alassane Diallo, président de ladite association et non moins PDG de la Banque nationale de développement agricole (Bnda), ont été salués par ses homologues de l’Uemoa. Le prix du produit innovant est revenu à la BMS de Babaly Ba, qui a hérité de la BHM, renforçant les capacités de sa banque. Le fameux produit est l’émission de la carte prépayée Master Card. Chapeau donc aux établissements bancaires et financiers de notre pays pour ces distinctions qui honorent le Mali.
Paul N’GUESSAN

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here