Attaque de NAMPALA: L’URD dénonce les insuffisances du gouvernement

C’est le lundi 25 juillet 2016 que le parti URD a tenu un point de presse à la maison de la presse en vue de se prononcer sur l’attaque de Nampala survenue le 19 juillet dernier. C’était en présence des responsables du parti dont M. Salikou Sanogo, 1er Vice-président, Me. Demba Traoré secrétaire à la communication, M. Boubacar Karamoko Coulibaly, ancien ministre et ambassadeur etc.
Dans sa déclaration, M. Salikou Sanogo, 1er vice –président dira ceci: «le 19 juillet 2016, tôt le matin, le Camp de Nampala a été attaqué par des bandits lourdement armés. Le bilan est lourd, 17 morts, 35 blessés et des dégâts matériels très importants. L’URD a immédiatement condamné ces actes. Le parti a présenté ses sincères condoléances aux familles des militaires tombés et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Toute la nation s’est indignée par la barbarie et la communication désastreuse du gouvernement. Le président de la république a réuni un conseil de défense et déclaré qu’il y a eu des dysfonctionnements au sein de l’appareil militaire sans aucune précision».
M. Sanogo a déploré le mensonge du ministre de la défense sur la télévision nationale lorsqu’il a déclaré que nos forces de sécurité sont revenues de prendre le contrôle du Camp. Aussi, son homologue de la communication, porte-parole du gouvernement a répété les mêmes propos.
Pour M. Sanogo, les populations de Nampala sont restées abandonnées. Un mensonge grossier et intolérable à en croire l’orateur… «Ils veulent nous faire croire que Nampala a été sécurisé. Alors qu’il n’était rien ! Si la ville était réellement sécurisée, pourquoi le président de la République, Chef suprême des armées ne s’y est pas rendue pour célébrer la cérémonie des obsèques de nos braves soldats tombés sur le champ d’honneur ? Mais pourquoi Ségou M. le président ? Ce pouvoir dit des mensonges depuis qu’il a été instauré. Quand même, l’URD a pris part aux funérailles et tous les représentants des partis politiques de l’opposition en respectant les trois jours observés pour le deuil national. Ces ministres, après ses propos sur Nampala devaient être purement et simplement remerciés du gouvernement. Disons la vérité ! L’URD s’en inquiète toujours pour dire au gouvernement de doter nos forces armées et de sécurité en équipements adéquat les permettant d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, mais sans succès. Et notre parti ne cessera jamais de dénoncer les virus qui menace dans ce gouvernement, les fondations et les valeurs de notre République».
Et Me. Demba Traoré, secrétaire à la communication du parti d’ajouter «chaque fois que l’armée est attaquée ( ceci n’est pas notre souhait) par les forces du mal, nous avons publié un communiqué non seulement pour condamner, mais aussi engager le gouvernement à rechercher et poursuivre les auteurs et complices en même temps, nous demandons le gouvernement de doter nos forces armées et de sécurité de moyens adéquats les permettant d’assurer convenablement leur mission de sécurisation des personnes et de leurs biens. Vous avez entendu, à Ségou le président lui-même a dit qu’il a besoin d’une solidarité. Qu’on a besoin d’outil aérien de combat aujourd’hui pour permettre à l’armée de faire efficacement son travail de défense. Voilà IBK qui parle de la sincérité dans l’indéfini à travers le mot ‘ «ON». Aussi, à Sikasso, IBK a également affirmé que des puissances étrangères nous empêchent. Qui bloque l’armement de notre armée ? Qui sont ces puissances étrangères Mr le président ? On est élu par le peuple. Quand ça ne va pas, on ne doit rien cacher au peuple. On ne peut pas se cacher derrière ces déclarations pour se soustraire de son obligation de fournir à l’armée les équipements».

Saba Ballo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here