La résolution n°2295 renouvelant le mandat de la MINUSMA expliquée à la population de Ménaka

Les 24 et 25 juillet 2016, une équipe de La MINUSMA s’est rendue dans la ville de Ménaka pour s’entretenir avec les femmes et les jeunes sur la résolution 2295 (2016) du Conseil de sécurité qui renouvelle son mandat jusqu’au 30 juin 2017. Conduite par le Bureau de l’Information Publique, la mission qui a duré cinq jours, a vu la participation d’agents de la Division des Affaires Civiles de la MINUSMA ainsi que de la Police des Nations Unies (UNPOL).
La jeunesse de Ménaka regroupée au sein de Conseil communal s’est donné rendez-vous à l’Ecole de Ménaka IV dans la matinée pour suivre un exposé sur le contenu de la résolution 2295 (2016). La séance qui a duré deux heures, a été facilitée par M. Seydou Yacouba du Bureau de l’Information Publique de la MINUSMA à Gao. A ses côtés, Yahiya Ascofaré de la division des Affaires civiles qui lui, a souligné quelques réalisations de la Mission dans la région de Ménaka, à travers ses projets à impact rapide, dont la réhabilitation de bâtiments publics, administratifs, ainsi que des Légions de gendarmerie, ou encore, des commissariats de police nationale. Le seul terrain de football de Ménaka qui est contiguë à la Place de l’Indépendance est lui aussi en pleine rénovation.

M. Sidi Touré, président du Conseil communal de Ménaka, s’est dit satisfait de cette présentation sur la Mission onusienne : « Cette séance nous a permis de mieux connaître le mandat de la MINUSMA. » Une visite de la MINUSMA qui semble avoir fait l’unanimité et aplanit les difficultés. « Malgré les difficultés internes qui existent entre le Conseil communal et le Conseil local, notre jeunesse a répondu favorablement à l’invitation de la MINUSMA, » c’est à nouveau réjouit Sidi Touré.
La délégation s’est, ensuite, entretenue avec les femmes de la Coordination des Associations et Organisations Féminines (CAFO) autour du même sujet. La rencontre a eu lieu au siège de l’association, en présence de Mme Halimatou Maiga, présidente locale de la Coordination. « Je souhaite la bienvenue à la MINUSMA qui a eu le courage de venir vers nous pour nous expliquer sa nouvelle résolution. Je suis tout à fait convaincue que si nous : femmes de Ménaka maîtrisons le contenu de ladite résolution, alors nos maris feront la même chose. Avec une compréhension approfondie de cette nouvelle résolution, dorénavant nous saurons à quoi nous attendre de la part de la Mission », a-t-elle déclaré dans son mot de bienvenue.

Le processus de DDR, les relations entre la MINUSMA et les deux mouvements armés (CMA et Plateforme), le processus de recrutement au sein de la Mission onusienne, les projets à impact rapide et ses bénéfices pour la population de Ménaka, l’insécurité grandissante malgré la présence de la MINUSMA, sont entre autres sujets abordés lors de cet entretien à bâtons rompus.
A la fin de la séance, une femme leader à laisser parler son cœur en disant « tout ce que nous voulons maintenant c’est la paix. Etant partisane de la paix, je suis venue vous écouter. Mon souhait est que cette nouvelle résolution nous apporte une paix définitive. Sans la paix, le Mali continuera de perdre ses fils qui tombent sous les balles d’autres maliens ».

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here