Manifestations à Bamako : Ami Kane échappe à un lynchage, la statue Modibo Keita détruite

L’opération de déguerpissement entreprise par le gouvernorat du district de Bamako a visiblement atteint ses limites. Largement décriée par la couche socio-économique, cette opération tristement appelée « Opération Bulldozer » a fait l’objet de violentes manifestations ce samedi 30 juillet 2016.
Selon un témoin joint par Mali24.Info, les manifestations se sont tout d’abord déclenchées au marché « Dibidani » où les bulldozers ont démoli un kiosque à marchandise. Tout est parti des occupants de cette localité, indique à Mali. 24 ce témoin dont le kiosque qu’il possédait lui-même dans le parage a été démoli il y a une semaine environ. L’opération de ce samedi était juste la suite.
En colère, les manifestants ont détruit la statue de l’ancien président Modibo Keita . Cette statue récemment érigée dans le cadre des activités commémoratives du centenaire du premier président malien, se trouvait au niveau de la place dite « Voxda »à quelques 30 mètres du siège du PMU-Mali. La manifestation s’est ainsi vite généralisée dans tous les environnants du grand marché de Bamako avec des jets de gaz lacrymogènes, bien entendu de la part des forces de l’ordre !.
Pour le suivi de l’opération Ami Kane le gouverneur s’est rendu sur les lieux plus précisément au niveau de l’Assemblée Nationale sans connaitre le degré de colère des manifestants. Elle sera aussitôt encerclée par un groupe de jeunes muni des objets tranchants et des gourdins.
Ami Kane n’aura la vie sauve que grâce à son garde de corps qui a eu le reflexe de tirer quelques coups en l’air pour disperser ces manifestants en colère. Aucun bilan n'est encore disponible.
Bourama Camara

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here