Préparatifs du Sommet Afrique France : Nina Wallet Intallou invite les structures chargées de l’hébergement de tout mettre en œuvre pour satisfaire les attentes

Dans le cadre du 27ème sommet Afrique-France qui se tiendra du 13 au 14 janvier 2017 à Bamako, Nina Wallet Intallou, ministre de l’Artisanat et du Tourisme, a présidée le jeudi 21 juillet dernier au Cicb, une rencontre entre les responsables du Comité d’organisation du sommet Afrique-France (Cnosaf) et la Fédération des industries hôtelières du Mali afin de bien préparer les conditions d’hébergement des invités du sommet.

Après avoir remercié les invités, la ministre de l’Artisanat et du tourisme, pour sa toute première activité officielle, a entamé ses propos en demandant aux structures chargées de l’hébergement des invités du Sommet de tout mettre en œuvre pour satisfaire les attentes du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, en offrant un accueil chaleureux à tous les participants. Elle a aussi rappelé que le Président Ibrahim Boubacar Keita a pris l’engagement devant ses pairs que les hôtes du Mali pour ce sommet seront accueillis à Bamako avec dignité et y séjourneront en paix et en sécurité, dans de très bonnes conditions.
“Nous avons le temps pour bien préparer ce grand rendez-vous. Mais c’est dès maintenant qu’il faut anticiper pour régler, bien en amont, toutes les difficultés que vous pourriez rencontrer. Aussi, n’hésitez pas à informer vos interlocuteurs afin que nous évitions d’être confrontés à des situations problématiques de dernière minute” a-t-elle précisé.
Elle a aussi rappelé que le gouvernement, conscient des enjeux de ce sommet pour l’image du pays, a mis en place, depuis novembre 2015, des mesures d’accompagnement dans le but d’entreprendre des travaux de rénovation et de modernisation des unités hôtelières. Ces mesures concernent, entre autres, la facilitation des formalités douanières. Certains hôtels ont déjà bénéficié de ces mesures et les dossiers de cinq autres établissements sont actuellement à l’étude. A-t-elle fait entendre.
Elle a conclu ses propos en soulignant que le Cnosaf, à travers la sous-commission hébergement, dont la présidence est confiée au département de l’Artisanat et du tourisme, a pris l’initiative de procéder à l’inventaire précis de la capacité d’hébergement. A l’entendre, l’organisation par le Mali du 27ème sommet Afrique-France est une opportunité dont les retombés concrètes se feront sentir à tous les niveaux et dans tous les secteurs d’activités, particulièrement ceux de l’Artisanat et du tourisme.
Mohamed Traoré
Source: Aujourd'hui

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here