Clôture du premier forum des femmes de la diaspora malienne : Le maintien des filles à l’école exigé par les délégués

Débuté le 28 juillet 2016 à Bamako, les travaux du premier forum des femmes de la diaspora malienne ont pris fin le 30 juillet au Centre Aoua Kéita sous la présidence du Ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr Abdourhamane Sylla. Organisé par Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), en collaboration avec le Ministère des Maliens de l’Extérieur, ledit forum était placé sur le thème : « promotion du genre et autonomisation de la femme migrante» et avait comme objectif réfléchir comment mettre en synergie les efforts, actions, initiatives, pour que la diaspora féminine du Mali soit une des leviers de notre développement. Après trois jours d’échanges et de discussions entres les délégués, des forts constats et fortes recommandations ont été formulés.
Sur la Problématique Genre et Migration : analyse et perspective, il a été recommandé d’intensifier la campagne de sensibilisation dans les zones de départ, de transit et d’accueil ; de maintenir les filles à l’école en vue de lutter contre le mariage précoce ; moraliser et sécuriser les documents de voyage ; inciter à l’investissement productif ; sensibiliser sur le respect des lois des pays d’accueil. S’agissant des missions diplomatiques et Consulaires, il a été retenu de renforcer la protection des maliens par les services diplomatiques et consulaires ; aider à l’application des textes et conventions communautaires ; négocier avec les autorités des pays d’accueil pour le rapatriement des détenus dans les prisons, etc. Sur le plan des mesures d’accompagnement, il a été formulé d’initier des programmes de renforcement de capacités des associations de migrants; favoriser le financement des microprojets des associations de femmes migrantes et des femmes dans les zones de départ ; faciliter l’accès au microcrédit à moindre coût et assister techniquement dans la mise en œuvre. Dans le domaine de la relance économique du Mali (Opportunités et dispositifs/ mécanismes de promotion des femmes entrepreneurs de la diaspora), les participants ont demandé de valider les acquis des femmes entrepreneur de la diaspora (1er génération) ; de lancer un appel à projets avec une ligne budgétaires pour les femmes de la diaspora ; former systématiquement les femmes entrepreneur de la diaspora (mobiliser des fonds, montage de projets) ; régler le statut juridique et chaine de valeur; etc. Sur le thème de la Paix : Réconciliation, il a été recommandé plus d’implication de la diaspora féminine dans le processus de paix et réconciliation, notamment l’implication des représentants de la diaspora malienne dans le processus de mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et Réconciliation au Mali. Pour le rôle des femmes de la diaspora maliennes dans la sensibilisation sur les valeurs de paix et de sécurité dans les zones de départ des migrants, au niveau national et dans les pays de résidence, le forum a proposé de faciliter leur réinsertion par les activités génératrices de revenus en partenariat avec les départements compétents ; d’impliquer les femmes de la Diaspora dans le processus de retour des réfugiés, notamment par la sensibilisation et l’assistance.
Hadama B. Fofana

Source: Lerepublicainmali

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here