10ème session du conseil de direction du contrôle financier: Pour un contrôle plus efficace.

Le monde des services du contrôle financier était à l’Hôtel Olympe International de Bamako le 25 Juillet pour leur 10ème session du conseil de direction. Sous la présidence du Ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou Cissé.
La Direction Nationale du Contrôle Financier a été créée par l’ordonnance n°85-30/P-RM du 19 Décembre 1985. Elle a pour mission d’assurer le contrôle permanent à priori des Finances Publiques. A ce titre elle vise tous les engagements de dépenses et les ordonnancements correspondants. Elle tient la comptabilité des engagements et des liquidations dans l’exercice de sa mission ; elle participe également à la lutte contre la délinquance financière, à la maitrise des dépenses publiques et contribue à l’expression de la bonne gouvernance etc.
Le Directeur National du Contrôle Financier M Alassane Ag Hassane Moussa dira que, l’année 2016 sera marquée par le renforcement des acquis, la poursuite de la rigueur dans la gestion des finances publiques et l’opérationnalisation de la nouvelle structure du contrôle financier.
L’objectif de cette 10ème session était de présenter le rapport d’activités 2015 et programme d’activités de 2016 de la Direction Nationale financier comprenant le programme de formation ; l’évaluation des résultats et des performances des programmes et le contrôle sélectif des dépenses : les modes opératoires de ces contrôles entre autres.
Selon le Directeur, les perspectives de l’exercice 2016 que sont : le renforcement des capacités opérationnelles du service par la formation et l’acquisition d’équipements et d’infrastructures ; l’élaboration et l’adoption de l’arrêté fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement et des délégations locales etc.
Ces actions permettront de faire la Direction Nationale du Contrôle Financier un outil moderne apte à contribuer à l’efficacité et l’efficience de la dépense publique mais aussi à la lutte contre la corruption. « Cette session se tient dans un contexte national marqué par une forte pression sur le budget d’Etat malgré un cadre macro-économique relativement stable », a souligné Dr Boubou Cissé Ministre de l’économie et des finances. Les perspectives macroéconomiques au 31 Décembre 2016 entrevoient un taux de croissance de 5,3% contre 6% un an plus tôt. Le taux d’inflation devrait être contenu dans la norme communautaire de 3%.
Dr Cissé félicite et encourage les hommes et les femmes de la Direction Nationale du Contrôle Financier en 2015 pour leurs efforts à la maitrise de la dépense publique par rapport aux prévisions budgétaires annuelles. Il a demandé de continuer dans le même sens avec la reformulation des missions de la Direction Nationale par la loi n°2016-02 du juin 2016 conformément aux directives du cadre harmonisé de gestion des finances publiques de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).
Selon lui cette réforme s’inscrit dans le cadre du vaste programme des reformes en cours dans les domaines des finances publiques constitue un tournant décisif dans la modernisation de la gestion de nos finances publiques.

Boubacar Diam Wagué

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here