Marche de soutien à la République du Mali : La Plateforme An Ka Ben- An Tè Son et Alliés mobilsent des centaines de manifestants

Partis du Monument de l’Indépendance, des centaines de manifestants ont poursuivi, lentement mais sûrement, leur chemin pour finir leur marche au Monument de la Paix. Il s’agissait d’une marche bien suivie par les Mouvements An Ka Ben- An Tè Son et leurs alliés. C’était le samedi 30 juillet

Les marcheurs  avaient à leur tête le porte-parole des Mouvements An Ka Ben-An Tè Son et Alliés, l’honorable Moussa Timbiné.Tous étaient mobilisés pour la cause de la Nation.

Arrivés au Monument de la Paix, le leader du groupe demanda à la masse de chanter l’hymne national avant d’observer une minute de silence en la mémoire des différentes victimes tombées dans le nord du Mali et à Nampala.

L’honorable Moussa Timbiné, dans sa déclaration liminaire, a confié que cette marche s’initie en la mémoire de nos camarades de Gao, de toutes les victimes civiles et militaires tombées pour la cause du Mali, de tous les soldats venus de la sous-région, d’Afrique et de très loin au nom de la paix.

Certes, l’ensemble de la jeunesse malienne reste solidaire à celle de Gao, à la population civile de Kidal, à notre armée nationale qui, dans un environnement difficile, truffé de trahisons et de complots, reste fidèle à son serment de défendre la patrie.

Il a, en outre, souligné que, en ces moments difficiles, la jeunesse malienne veille à la cohésion de sa nation, veille de sorte à ne pas fragiliser ses institutions, veille surtout à faire que l’adversité politicienne, de quelque bord qu’elle se situe, ne vienne pas à bout de sa volonté commune de vivre ensemble sur le territoire que lui ont légué ses ancêtres. Raison pour laquelle elle doit soutenir l’Accord de paix, se mobiliser et barrer la route à tous les aventuriers, véritables marchands d’illusions qui n’ont de voix que quand la barbarie pointe. Il y a un temps pour tout, un temps pour l’égarement et un temps pour la raison. Il doit exister aussi un temps pour les empoignades et un temps pour la sagesse, un temps pour nous-mêmes et un temps pour le Mali, un temps pour que les uns et les autres  s’oublient et oublient leur égo pour l’avenir de la jeune génération, a martelé le porte-parole desdits Mouvements.

« Nous invitons les vrais amis du Mali à élever la voix pour dire non à l’injustice, pour dire non à l’expansion du terrorisme dans le Sahel et reconnaître que les efforts déployés et les actions posées  quotidiennement par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, sont des efforts pour la paix et l’unité nationale.

Il a lancé un appel solennel à ses compatriotes de Kidal à ne jamais perdre de vue, que ce qui nous a unis et qui continue de nous unir est infiniment plus important que ce qui nous oppose. Il a également invité tous les groupes armés à rejoindre le cadre tracé par l’Accord de  paix. Les organisateurs de cette marche pour la paix et la réconciliation nationale sont ouverts à toutes les initiatives qui mènent les Maliens vers les Maliens, a laissé entendre l’honorable Moussa Timbiné.

Adama Bamba

 

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here