La Brigade mixte de Gendarmerie de Sevaré bénéficie d’un Projet à impact rapide de la MINUSMA

96

Le Bureau régional de la MINUSMA a procédé le mardi 26 juillet 2016 à l’inauguration d’un Projet à impact rapide en faveur de la Brigade mixte de Sevaré, un dispositif important de la Légion de Gendarmerie de la région de Mopti. La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités civiles et militaires de la région qui n’ont pas caché leur satisfaction de voir les locaux mis à neuf.

La réhabilitation de la Brigade mixte de Sevaré est financée à travers un projet QIP’s de la MINUSMA à hauteur de 26.371.840 F CFA. Ce montant a permis de construire, outre deux cellules de garde à vue homme/femmes dotées cette fois de toilettes, et un mur de clôture autour de la Brigade, mais aussi d’aménager un espace d’attente doté de 6 bancs publics en ciment, situés dans la cour afin d’accueillir les populations souhaitant être entendues par la Gendarmerie ou sollicitant les services de celle-ci.

Le représentant du Gouverneur présent à la cérémonie s’est réjoui de la réalisation des travaux de rénovation, effectués grâce à l’accompagnement du Bureau Régional des Droits de l’Homme de Mopti (BRDHM). Il a souligné que « depuis la création de la Brigade mixte, elle était toujours remplie de suspects alors qu’il n’y avait pas de cellule adaptée pour cela ». Le Commandant de la Légion de Gendarmerie, maitre des lieux ainsi rénovés, a quant à lui tenu à souligner qu’il « appréciait particulièrement le soutien de la MINUSMA à travers sa Division des Droits de l’Homme à la Gendarmerie de la région. Il a rappelé que ce soutien n’est pas le premier et a demandé à la Brigade mixte de profiter au maximum de ce nouvel apport pour mener à bien sa mission ».

En plus de la présence des autorités civiles et du Procureur général près la Cour d’appel de Mopti, tous les Commandants militaires de la région de Mopti sont venus témoigner de la bonne collaboration avec la Division des droits de l’homme de Mopti. La réalisation d’un tel Projet à impact rapide va aider à consolider davantage la relation de travail qui unit le BRDHM et les autorités militaires de la région, au bénéfice de tous. D’autres réalisations permettant d’améliorer les conditions de travail des gendarmes seront discutées prochainement avec le commandement.

Selon un officier des droits de l’homme présent à la cérémonie, « la Brigade mixte existait depuis plus de 30 ans dans cet état, les animaux et les passants traversaient la cour comme si on était dans un marché. Mais avec la réhabilitation de cette Brigade, la MINUSMA à travers sa section Droits de l’Homme, vient de réaliser un très bel appui à la Gendarmerie et l’un des partenaires très importants dans la promotion et la protection des droits de l’homme ».

La Brigade mixte de Gendarmerie de Sevaré est située à un important careffour permettant à la fois de se rendre dans les régions du Nord du Mali et dans le pays Dogon. Il apparait donc necéssaire de créer des conditions de travail appropriées pour cette force chargée des missions de sécurisation de la population civile. De plus, des gendarmes bien équipés et bien formés jouent un rôle important dans le rétablissement de la loi et de l’ordre dans les zones de conflits, à l’instar de ceux que la région de Mopti a recemment connus.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here