Mali : le ministre Abdoulaye Diop sur la réunion de Pékin : «nous esperons que nos projets seront approuves »

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a pris part à la réunion des coordinateurs en charge du suivi des acquis du sommet Chine-Afrique. En prélude à la réunion, les ministres africains des Affaires étrangères ont été reçus par le vice-président de la République populaire de Chine, Li Yuanchao.

Ensuite, le chef de la diplomatie a eu une rencontre bilatérale avec le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Wang Yi. « J’ai transmis à mon homologue chinois, le message écrit du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, adressé au président Xi Jinping. C’est un message d’amitié, de solidarité et aussi une marque de l’intérêt continu du Mali à travailler avec la Chine, à travailler à faire en sorte que les programmes et projets identifiés par le Mali, dans le cadre de cette coopération bilatérale, puissent entrer dans une phase active de mise en œuvre ».

Pour Abdoulaye Diop, le partenariat entre la Chine et le Mali, n’est pas mercantile. « Depuis l’époque du président Modibo Keita et du président Mao Zedong, les deux pays ont dessiné un partenariat stratégique de long terme et ont développé des intérêts mutuels. Le Mali a toujours maintenu sa politique d’une seule Chine qui a été aussi, une constance dans notre relation. Chinois et Maliens travaillent ensemble depuis des années dans des secteurs productifs. Dans le domaine de la défense et de la sécurité », a déclaré le ministre Diop qui a rappelé que beaucoup d’infrastructures routières et autres ont été réalisées au Mali grâce au concours des Chinois. « Et nous espérons vraiment tirer aussi partie de ces 60 milliards de dollars promis par la Chine à l’Afrique, de faire en sorte que les projets et programmes identifiés par le Mali puissent être approuvés et aussi entrer dans une phase active. C’est cela l’enjeu de notre présence à la réunion afin de défendre et promouvoir ces projets-là », a-t-il expliqué, précisant que les projets identifiés par notre pays portent sur l’agriculture, le développement rural, l’énergie, la technologie et l’éducation.

Le chef de la diplomatie a souligné, par ailleurs, l’appui de la Chine à notre pays sur l’échiquier international. « La Chine est un membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. Et à ce titre, elle a toujours réaffirmé son attachement à l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali. Et la Chine a toujours voté positivement pour toutes les résolutions en faveur du Mali. Jusqu’à la dernière (la 2295) qui a renforcé le mandat de la MINUSMA », s’est-il réjoui, ajoutant que « ces éléments sont vraiment importants dans le dialogue entre la Chine et le Mali sur le plan politique». Le ministre Abdoulaye Diop a rappelé aussi la présence d’un contingent chinois de près de 300 personnes dans notre pays dans le cadre de la MINUSMA.

Envoyé spécial

S. TANGARA


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here