Mali : qui est vraiment Ahmad al-Mahdi, l’homme poursuivi pour la destruction des mausolées de Tombouctou ?

Rien ne le prédestinait à sortir de l’anonymat : Ahmad al-Mahdi n’était qu’un petit fonctionnaire de l’Éducation nationale. Accusé d’avoir ordonné la destruction du patrimoine de Tombouctou, il est inculpé de crimes de guerre. Son procès s’ouvre le 22 août à La Haye.

Mais que fait-il donc là, sur les bords de la mer du Nord, cet homme qui, du froid, ne connaissait que le tadjrest et ses gros nuages venus d’Algérie à la mi-décembre ? Comment cet enseignant qui semblait destiné à une vie d’anonymat dans l’immensité du Sahara a-t-il été amené à côtoyer, entre quatre murs, des légendes déchues du continent et à figurer parmi les détenus de l’une des prisons les plus célèbres du monde ?


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here