Demi-finales de la coupe du Mali : Le Djoliba et l’USFAS favoris mais…

Les Rouges et les Militaires affrontent, respectivement, les Onze Créateurs et l’AS Police pour une place en finale. Les deux rencontres se disputeront au stade Babemba Traoré de Sikasso et au stade Abdoulaye Macoro Sissoko de Kayes

En 2012, les Onze Créateurs avaient créé l’exploit en battant 1-0 le Djoliba en demi-finale de la coupe du Mali grâce à un but de Hamidou Sinayoko (60è min sur penalty). Mais quelques jours plus tard, alors que tout le monde les voyait sur la plus haute marche du podium, les Créateurs se feront piéger en finale par la modeste formation de l’US Bougouni pensionnaire de D2 (2-1). En 2014, Créateurs et Djolibistes se sont retrouvés en finale de Dame coupe et une fois encore la partie a tourné à l’avantage des joueurs de Niaréla, vainqueurs (1-0). Souleymane Sissoko «Michi» a marqué l’unique but de la rencontre (52è min) avant que Hamidou Sinayoko ne rate un penalty qui aurait permis aux Rouges d’arracher l’égalisation à une minute de la fin du temps réglementaire (89è min).

Hasard du calendrier, le chemin des Onze Créateurs et du Djoliba se croise à nouveau quatre ans après leur première confrontation et deux ans après la grosse désillusion des pensionnaires de Hérémakono. Certains acteurs de la double confrontation sont encore là, à commencer par l’attaquant-vedette du Djoliba, Hamidou Sinayoko ou encore le coach Nouhoum Diané, qui a changé de camp. Depuis trois ans, l’ancien joueur des Onze Créateurs défend les couleurs du Djoliba et il a été rejoint cette année par son ancien entraîneur.

En 2012, comme en 2014, le Djoliba partait avec les faveurs du pronostic, mais ce sont les Onze Créateurs qui sont sortis vainqueurs. Laquelle des deux équipes remportera le troisième round, aujourd’hui au stade Babemba Traoré de Sikasso ? S’il est difficile de répondre à cette question après ce qui s’est passé en 2012 et 2014, force est d’admettre sur papier, le Djoliba aura encore les faveurs du pronostic. Primo, les Rouges ont été jusque-là plus réguliers dans les performances que les Créateurs (une seule défaite, toutes compétitions confondues) et secundo, l’équipe dispose de plus de joueurs d’expérience.

Mais la Coupe du Mali rime avec surprise et on sait que les Onze Créateurs sont également des habitués de la compétition. En outre, l’équipe de Niaréla peut compter sur l’expérience de son entraîneur, Djibril Dramé dont on sait que c’est l’un des plus grands stratèges du Mali. Le technicien a dû préparer quelque chose pour ces retrouvailles, surtout quand on sait qu’en face, il aura deux anciens de la maison, à savoir Hamidou Sinayoko et Nouhoum Diané.
Le technicien du Djoliba respecte son ancienne équipe, mais assure qu’il n’est pas inquiet outre mesure malgré la contreperformance de ses joueurs contre l’USC Kita en championnat (2-2). «On va se préparer, ce n’est pas le même match. Je suis confiant, il n’y a pas de feu à la maison», a confié Nouhoum Diané après le match nul contre les Jaunes de Kita. J’étais chez les Onze Créateurs, je connais cette équipe. Je pense qu’ils ont des qualités et nous en avons aussi. Chaque équipe a ses qualités.

On verra. Ce match est équilibré», ajoutera le technicien.
En championnat, le Djoliba occupe la tête de la poule B avec 27 points. En 14 matches, les Rouges ont enregistré 7 victoires, 6 nuls et 1 défaite. L’équipe possède, avec le COB, la 2è meilleure attaque du championnat avec 21 buts derrière le Réal (23 buts) et la 3è meilleure défense (7 buts encaissés) derrière l’ASB (6) et le Stade malien (5). La dernière sortie des Rouges au stade Babemba Traoré remonte à un mois contre Mont rouge en 16è de finale de cette même Coupe du Mali (2-0 pour le canonnier Hamidou Sinayoko et ses coéquipiers). En huitième de finale, les Djolibistes ont écarté l’US Bougouni (2-0, au stade Modibo Keita avant d’éliminer le COB en quarts de finale (2-1).

Les Onze Créateurs, eux, jouent aujourd’hui leur 4è demi-finale en 5 ans. S’ils gagnent, ils disputeront leur 3è finale d’affilée. L’équipe occupe la 4è place du championnat avec 19 points, derrière LC.BA. (20 points), le COB (24 points) et le Stade malien (27 points). En 12 matches de championnat, les joueurs de Niaréla ont marqué 12 buts et encaissé 10.

L’entraîneur adjoint des Créateurs , Demba Traoré est optimiste pour le choc d’aujourd’hui. «Ce sera un bon match, on va donner le meilleur de nous-mêmes pour pouvoir aller en finale, promet le technicien. Notre équipe est solide mais nous ne nous voyons pas dans la peau de favoris. Pour moi, c’est 50/50. Le match va se jouer sur le plan mental. L’équipe qui sera forte et costaude sur le plan mental aura peut-être le dernier mot. Nous avons deux matches importants en quelques jours. Après cette demi-finale, nous jouons samedi contre l’AS Sabana en championnat. Si on gagne, on passera devant LC.BA au classement et on sera à seulement deux unités du COB. Ces deux rencontres sont importantes pour nous», soulignera Demba Traoré.

La 2è demi-finale mettra aux prises l’USFAS et l’AS Police au stade Abdoulaye Macoro Sissoko de Kayes. Ce match est légèrement déséquilibré, du moins sur papier. Militaires et Policiers évoluent, en effet, dans la même poule en championnat et se sont affrontés deux fois pour une nette victoire des USFASiens (3-0) et un nul (1-1). Les joueurs de Bréma Diallo traversent une belle période de forme et ont le moral gonflé à bloc, surtout après leur victoire devant le Djoliba (1-0, 13è journée du championnat national).

L’USFAS (21 pts) occupe le 4è rang du classement derrière l’ASB (23 points), le Réal (24 points) et le Djoliba (27 points). Le capitaine Ibrahima Diabaté et ses partenaires ont marqué 17 buts et encaissé 12 en 13 matches. Ils ont enregistré 6 victoires, 3 nuls et 4 défaites. L’efficacité, autant en défense qu’à l’attaque, est l’arme de l’USFAS cette année. Les militaires ont battu, successivement le Sigui (2-0) en 16è de finale, L.C.BA. (1-0) en huitième et le Nianan en quart (1-0, a.p.).

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here