Opération de déguerpissement du gouverneur du district de Bamako : Les commerçants de ‘’Dibida’’ et ‘’Rail Da’’ résolus à regagner leurs places

452

Après l’opération de déguerpissement du Samedi 31 juillet 2016 qui a crée une vive altercation entre les commerçant et les forces de l’ordre, les délogés du marché ‘’Dibida’’ et ‘’Rail Da’’ sont résolus à regagner leurs places.

Le lundi 1er aout 2016, nous avons sillonné les alentours du marché ‘’Dibiba’’ et ‘’Rail Da’’ pour savoir si les commerçants déguerpis n’avaient pas réoccupés les lieux. Les commerçants dont certains étaient munis de leurs marchandises se sont retrouvés dans les locaux du jardin d’Enfant les pigeonneaux en face de l’Assemblée Nationale. Sidy Traoré a déclaré que cette opération du gouverneur du district Amy Kane n’aboutira point. « Des gouverneurs plus poignants sont passés devant elle et n’ont jamais puis réalisé ces travaux, après ces quelques jours nous reviendrons réoccupés nos places car nous n’avons d’autres sources de revenus que ça. Il faut que le président de la République IBK sache que nous n’avons pas voté pour lui afin qu’il nous chasse comme des pourritures dans notre propre pays. Nous sommes tous des chefs de famille et avons des bouches à nourrir ».

Ousmane Traoré un autre commerçant abonde dans le même sens que son prédécesseur et invite les autorités maliennes à avoir pitié du citoyen lambda : « Nos autorités ne se soucient guère du devenir de bas peuple. Comment en plein hivernage on peut lancer une telle opération de destruction qui n’a fait que des miséreux parmi tant d’autres dont regorge le pays ? Nous ne sommes là que pour chercher notre pain quotidien car il n’y pas d’autre choix. Cette opération du gouverneur va grossir le rang des candidats maliens pour affronter les océans.

Déterminés par la ferme volonté de rejoindre l’Europe afin de dire adieu à la criante pauvreté qui est leur quotidien au Mali dû au chômage. Ils nous chantent toujours qu’ils créent de l’emploi, qu’ils nous recrutent afin que nous désertons ces lieux. Sans emploi on continuera à occuper nos places qu’il pleut ou qu’il neige». Les commerçants de Dibida et Rail Da sont donc déterminés à regagner leur place malgré la résolution du gouverneur Amy Kane.

Moussa Samba Diallo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here