Visite d’Amadou Koïta dans les services centraux et rattachés de son Département : S’enquérir des conditions de travail des agents

Le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, a effectué le jeudi 28 juillet 2016 une visite de prise de contact dans les services centraux et rattachés de son Département afin de s’enquérir des conditions de travail des agents.

 Afin de s’enquérir des conditions de travail des agents des services centraux et rattachés de son Département de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta a effectué cette visite de prise de contact. Il s’est rendu à  la Direction nationale de la jeunesse, au Carrefour des jeunes, à la Maison des jeunes et au Conseil national de la jeunesse pour échanger avec les cadres et leur exprimer sa gratitude. Il les a aussi encouragés à continuer davantage à travailler pour servir le Mali.

 

Selon Amadou Koïta, le Département de la Jeunesse et de la Construction citoyenne est un département transversal. C’est pourquoi, à l’en croire, si notre pays a aujourd’hui une préoccupation, c’est surtout la promotion et l’épanouissement de la jeunesse. «Le président de la République nous a instruits d’être permanemment à l’écoute et porteur des aspirations des jeunes», a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que le renouveau du Mali passe également par la construction citoyenne et ce travail ne saura être réussi par lui seul, sans les cadres du Département. «C’est pourquoi je suis venu prendre contact avec vous, m’enquérir des conditions dans lesquelles vous travaillez», a martelé le ministre Koïta.

À ses dires, au niveau des structures visitées, des efforts sont en train d’être faits par l’Etat pour améliorer le cadre du travail. «Le seul problème qui se trouve au niveau de la Maison des jeunes et du Carrefour des jeunes, c’est l’équipement des bureaux», a-t-il remarqué. Pour lui, le défi à relever, c’est de mieux faire pour la jeunesse et la construction citoyenne. Le ministre pense qu’avec les efforts conjugués de tous, cela est bien possible.

Diango COULIBALY


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here