Caravane de vulgarisation : Bamako adhère à l’accord pour la paix

Lancée le mardi dernier, la caravane de vulgarisation de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale a déjà sillonné les communes I, II, III et IV. Partout où les caravaniers sont passés, les populations ont adhéré à leur cause.

Pour la vulgarisation du contenu de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale et la problématique de la participation des femmes dans sa mise en œuvre, le Réseau paix et sécurité des femmes de l’espace Cédéao (Repsfesco/Mali) en collaboration avec l’ONU-Femme et la Coopération espagnole, organise une caravane de trois jours à Bamako.

Juste après la cérémonie de lancement le mardi à la Plateforme des femmes, les caravaniers ont pris d’assaut les communes I et II notamment les quartiers de Djélibougou, Banconi, Korofina, Sikoroni, Hippodrome I et II, Médine, Missira, etc. Dans ces deux communes, ils ont été reçus par les maires, qui ont jugé salutaire leur démarche.

Cette première journée de sensibilisation a été sanctionnée par un meeting au terrain de Korofina en présence des chefs de quartier des Communes I et II qui ont assuré leur adhésion à la cause. La président du Réseau paix et sécurité des femmes de l’espace Cédéao, Me Saran Kéita, a plaidé l’implication des jeunes des femmes et des jeunes dans les instances de mise en œuvre.

Le tour était hier aux Commune III et VI. Reçus par les responsables des différentes mairies, les caravaniers ont sillonné Darsalam, Ouolofobougou, Hamdallaye, Badialan, Lafiabougou, Sébénikoro. Après cette étape, les jeunes ont visité le ministère de la Défense et des Anciens combattants avant de clôturer la journée par un grand meeting devant la Bourse de travail.

Les étapes de la Commune V et VI prévues aujourd’hui mettront fin à l’événement. Un grand meeting avec la prestation de plusieurs artistes se tient dans l’après-midi au stade du 2016 mars.

M. Diallo


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here