Fahad Ag Almahmoud : »Il n’y a jamais eu d’affrontements entre la Plateforme et la CMA pour la drogue »

Depuis deux semaines, Kidal est le théâtre d’affrontements entre la Plateforme et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). Fahad Ag Almahmoud est le secrétaire général du Groupe armé touareg Imghad et alliés (GATIA), membre de la Plateforme.

Quelle est la situation aujourd’hui à Kidal ?

La situation est relativement calme. La MINUSMA a interdit à la Plateforme de rentrer dans la ville à travers une vidéo sur les réseaux sociaux, même si nous avons remarqué que la CMA continue de se préparer à nous attaquer. Pour le moment, on n’est pas dans la ville, mais on cherche à réduire leur marge. Il n’est pas question qu’on soit exclus de la gestion de Kidal.

On parle plutôt de conflits pour le contrôle des routes de la drogue dans le Sahara ?

Ces gens et tous ces experts-là sont des ignorants. Tout le Sahara est une route. Tu peux aller partout ! Ils ont dit la même chose à propos de Tabankort, en voulant faire de nous des crapules. Aujourd’hui, on ne parle plus de drogue à Tabankort. Il n’y a jamais eu d’affrontements entre la Plateforme et la CMA pour la drogue. Le problème qui nous oppose, c’est que les Ifoghas veulent que tout le monde soit derrière eux. Ils veulent être le seul interlocuteur de la communauté internationale. Par le passé, il y a eu l’expropriation des Arabes de In Khalil par les Ifoghas. C’est le fond du problème Ifoghas/Imghads. Il est impensable pour nous que les Imghads, qui sont majoritaires, soient dans une situation de dominés à Kidal, surtout que les voies démocratiques nous donnent raison : le député est Imghad, le maire aussi. C’est le plus grave problème du conflit. Tant qu’il n’est pas résolu, on n’avancera pas. Il faut que les gens arrivent à s’accepter et à vivre ensemble.

Il y a deux semaines, vous avez dit dans un post sur Facebook, que depuis la visite de Bilal Ag Chérif à Bamako, le comportement de la CMA avait changé vis-à-vis du GATIA et avez évoqué des promesses que le Président lui aurait faites…

Je vais être clair avec vous. Je n’ai fait que répéter le compte rendu que Bilal Ag Chérif (Secrétaire général du Mouvement national de libération de l’Azawad, ndlr) et Alghabass Ag Intallah (Secrétaire général du Haut conseil pour l’unicité de l’Azawad) ont fait à leur état-major à Kidal. Je n’ai plus rien à ajouter.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here