Paix et réconciliation : La jeunesse réaffirme leur engagement

Les militantes et sympathisantes de la plateforme des Association ‘’An ka Ben’’ et ‘’An te son’’ et leurs alliés ont organisé ce Samedi 30 juillet 2016, une marche pour dire oui à la paix et non au terrorisme. Pour l’occasion, des centaines de jeunes maliens ont réaffirmé leur soutien  aux Forces armées et de sécurités et  rendu hommage aux populations martyrisées des régions du Nord du Mali.

Cette marche  est organisée pour soutenir nos vaillants soldats dans la lutte contre le terrorisme, l’accord pour la paix et la réconciliation pour une sortie de crise définitive. Pour les organisateurs , c’est aussi une démonstration de force de la  jeunesse de  la majorité présidentielle coordonnée par l’honorable Moussa Timbiné, porte-parole de la plateforme des associations et alliés. D’après les organisateurs, ce rassemblement ne regroupe que des personnes de bonne volonté en faveurs de la paix et la cohésion sociale. Ainsi, des centaines de gens en majorité jeunes ont pris part à cette marche qui a débuté vers 16 heures à la place de l’indépendance pour chuter au Monument de la paix où une déclaration a été livrée. Tout au long de l’itinéraire, le cortège scandait ‘’Vive la paix au Mali’’ ou ‘’A bas le terrorisme’’. Sur des Banderoles et des pancartes ont pouvait lire ‘’La paix au Mali nous interpelle tous’’ ; ‘’Oui à la paix, non au terrorisme‘’ ; ‘’Nous réaffirmons notre soutien aux FAMA dans leur combat quotidien contre le terrorisme’’ ; ‘’Je m’engage pour le Mali’’ sont entre autres les messages lancés par des jeunes.

Dans son discours, le porte-parole des Mouvements, l’honorable Moussa Timbiné indiquera le contexte de la marche. Il s’agit d’apporter leur appui et leur soutien à notre pays qui vit des heures difficiles. « Nous sommes aujourd’hui réunis pour manifester notre dévouement à défendre notre pays contre tous les ennemies, ceux du dedans comme ceux du dehors. Nous, organisateurs de cette marche pour la paix et la réconciliation nationale, sommes ouverts à toutes les initiatives qui mènent les maliens vers les maliens. Nous devons soutenir l’accord de paix qui doit ramener l’espoir dans notre pays, pour un avenir plus sur et plus juste », a-t-il déclaré. Auparavant une minute de silence avait été observée en la mémoire des camarades de Gao, de toutes les victimes civiles et militaires tombées pour le Mali ainsi que tous les soldats venus des pays amis.

Mountaga DIAKITE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here