2ème tour des législatives partielles de Barouéli : Tous les partis de la majorité présidentielle soutiennent le candidat Bourema DICKO

264

Après la proclamation des résultats définitifs des élections législatives partielles de Barouéli par la Cour constitutionnelle, le candidat du parti ADEMA-PASJ, M. Bourema DICKO,  a obtenu la 2èmeplace derrière celui de l’URD. Ce qui lui permettra d’être au 2ème tour face ce dernier. En vue de procéder officiellement au lancement de la campagne, une forte délégation de l’ADEMA et ses alliés, sous la conduite du Pr, Tiemoko Sangaré, Président du parti, s’est rendue dans la commune de Barouéli, ce samedi 31 juillet 2016.

 

Plusieurs personnalités étaient présentes : Des ministres et anciens ministres, des honorables députés et anciens honorables députés ,des maires des communes, des notabilités, des Imams et des chefs coutumiers, des militants et sympathisants du parti, des responsables des partis amis de la mouvance présidentielle, tous étaient là pour exprimer leur solidarité au candidat de leur allié ADEMA/PASJ.  La délégation venue de Bamako a pris le départ au niveau du Stade du 26 mars. Parmi les ministres présents à l’activité, on note le Pr Tiemoko Sangaré, ministres des Mines, président du parti ADEMA/PASJ, Mr Abdoul K. Konaté, ministres du Commerce, 1 er vice-président du parti, Mme Sangaré Oumou Bah, ministre de la Promotion des Femmes, de l’Enfant et de la Famille, responsable du RPM, Mr Ousmane Koné, Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mme Diarra Racki Talla, ministre de la Fonction Publique, représentante de l’UM-RDA, M. Dramane Dembélé, ancien ministre et 1 eme vice-président du parti, , Dr Baba Sy, ancien ministre et 1 er vice-président du CNID. Les partis politiques de la mouvance présidentielle : RPM, CODEM, UDD, UM-RDA, CNID, YELEMA, RpDM, APR, MIRIA,On notait également un parti de l’opposition PIDS. La cérémonie s’est déroulée sur l’espace situé à côté du marigot, communément appelé ‘’COUPE CÖ’’. Pour donner leurs quitus au candidat de l’ADEMA BouremaDicko, les représentants des partis politiques de la mouvance présidentielle se sont succédé au pupitre pour manifester leur solidarité et  leur soutien au candidat Bourema DICKO. Ce choix, pour eux, est normal, puisque ADEMA est l’un d’eux. Ils affirment que Bourema n’est plus le candidat de l’ADEMA, mais le candidat de toute la mouvance présidentielle. Cet homme, aux dires de témoignages, a montré ses preuves ici quand il était député pendant 6 ans.  D’entrée de jeu, le secrétaire général de la section ADEMA-PASJ de Barouéli, M. Ibrahim Wagué, a souhaité la bienvenue à toutes les délégations. «Ce soir, je ne parle pas au nom de l’ADEMA seul, mais au nom de la mouvance présidentielle.», a-t-il entonné. Il a misé sa confiance à la majorité présidentielle qui, pour lui, ne trahira jamais le président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Fondant son espoir sur les femmes, M. Wagué dira « nous fondions notre espoir sur Dieu et aussi sur vous les femmes, car sans les femmes, il n y a pas d’élection. Les femmes sont valeureuses, raison pour laquelle le nom femmes est inséré dans le Saint Coran, un titre principalement consacré aux femmes». Il a exhorté les secrétaires généraux de toutes les 11 communes à se mobiliser pour que leur candidat soit élu. L’élection de Bourema, pour lui, est le bonheur de tous. Pour la représentante du parti UM-R.D.A. Mme Diarra, Racki Talla, « qui, veut Dicko doit être content aujourd’hui. L’UM-RDA  est issu  d’un ancien parti politique qui est R.D.A. crée depuis 1946, avec des ténors comme Mamadou Konaté et Modibo Keita. Nous sommes venus ici pour soutenir notre ami de la mouvance présidentielle, en l’occurrence le candidatBouremaDicko de l’ADEMA-PASJ. En voyant cette foule, nous avons l’espoir que le match est d’office fini. Mais ça ne peut pas se gagner comme ça, tant que vous ne sortez pas massivement le dimanche pour aller voter Dicko. Si vous aimez Dicko, voter pour lui, et si vous aimez votre cercle aussi, voter Dicko, car il incarne le développement de votre commune ». Touchant de passage l’opposition, Mme Diarra Racki Talla aexpliqué que ceux qui sont en train de critiquer nuit et jour la gestion du pays ont l’habitude de faire quoi ? s’interroge-t-elle. Si vous rentrez dans les bureaux de vote, prenez le candidat de la couleur « rouge blanc ». Le président de la section UDDde Ségou a, quant à lui, affirmé « nous sommes venus soutenir non pas seulement un candidat de l’DEMA, mais le candidat de la majorité présidentielle qui est BouremaDicko. Nous osons espérer que Dicko va gagner dès 12h30 avant même la fermeture des bureaux de vote ». Bourema pour lui, est un homme qui incarne le comportement d’un dirigeant. Un dirigeant qui aime sa commune, qui aime son pays et son prochain. Il a lancé un appel à tous les militants de sortir massivement ce dimanche pour élire BouremaDicko. Mme Touré Safiatou Traoré, a affirmé qu’elle a travaillé avec les militants de l’ADEMA, et elle n’a pas eu de regret de le faire car, dit-elle, « j’ai travaillé avec des personnes qui incarnent la valeur humaine. Si nous sommes venus ici, c’est pour deux choses : une pour l’ADEMA, et deux pour la mouvance présidentielle ». Parlant du candidat Dicko, Safi affirme « lors du coup d’Etat, j’ai été arrêtée par des porteurs d’uniformes avec des armes. Du départ jusqu’à la fin, Dicko ne m’a pas abandonné. Il n’a jamais cessé de me soutenir. Donc, cette reconnaissance mérite récompense. Militantes et militants de Barouéli, sortez massivement ce dimanche pour voter Dicko. Ce n’est plus une affaire de l’ADEMA et l’URD, mais une affaire de la malarité présidentielle et l’Opposition. Mme Sangaré Oumou Bah du parti RPMdira que « la délégation du RPM et celle de la mouvance présidentielle sont heureuses de se retrouver ici à Barouéli pour exprimer leur solidarité à leur grand ami ADEMA ». Elle a appeléles femmes à redoubler d’efforts pour élire Dicko. Elle leur demande de ne pas sortir seules, mais de sortir avec tous leurs proches. «Les voix que vous avez accordées au parti RPM au 1er tour, nous vous demandons de les transmettre par vote à l’ADEMA au 2ème tour sans oublier aucune voix». Cela est le vœu du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Si l’ADEMA gagne, c’est la majorité présidentielle qui a gagné. Modibo Camara du parti YELEMA, pour sa part, a tout d’abord rendu un vibrant d’hommage au défunt Sidi Fomba. Il affirme que les partis de la majorité présidentielle ont planté un arbre ensemble et doivent manger ses fruits sans honte. Nous soutenons notre ami ADEMA et demandons à tous nos militants de voter Dicko. Le 1er vice-président de C.N.I.D, Dr Baba Sy, a adressé ses salutations à toutes les 11 communes de Barouéli avant de présenter ses excuses pour le retard accusé de sa part, mais un retard dû à la même cause. Nous avons décidé de soutenir l’ADEMA. Mais que les uns et les autres ne pensent pas que c’est une tâche facile. Il faut aller voter, car la réalité d’une élection se passe sur le terrain. Pour le représentant de la CODEM,« si nous avons décidé de soutenir ADEMA pour le 2ème tour, c’est parce qu’on est convenu de cela entre nous avant même les élections. Et cette promesse, nous allons la tenir en soutenant notre candidat Bourema Dicko. Pour Madou Keita de SADI « l’heure n’est plus aux paroles, mais aux actes. Sortons tous ce dimanche pour soutenir Dicko ». Pour le représentant du PIDS, l’ADEMA est issu du RDA. Il a souligné que ce n’est plus une affaire de l’ADEMA ou URD, mais une affaire de celui qui a la volonté de travailler. « Dicko a montré ses preuves ici. On le connait, il a sauvé des gens ici et cela n’est passé pas inaperçu. Pendant 7 ans, l’URD n’a rien fait à Barouéli. Je le dis « Pian ». Au contraire, l’URD nous a mis en prison ici. Nous allons voter Dicko et nous fondons notre espoir sur Dieu et sur Dicko, car on sait qu’il est capable. Nous n’allons jamais trahir IBK, c’est l’opposition qui est responsable de tout ». Aux dires du représentant du MPR« nous connaissons cet homme BouremaDicko. Nous sommes 7 partis qui ont quitté Tamani pour venir manifester notre soutien au candidat BouremaDicko. Il n’est pas un étranger à notre égard, ce nous qui avons élu Bourema ici pour la première fois. On en a assez avec les critiques catégoriques de l’opposition. Chaque jour comme-ci, chaque jour comme ça. Nous votons Dicko pour notre bonheur ». Le représentant de l’APR dira que toute personne qui ne sort pas pour aller voter, sera considérée comme ennemi de la commune. « Si vous ne votez pas, Barouéli n’aura rien. Je demande aux habitants de Tamani, Bouadjè et Somo de sortir voter pour avoir des routes ». Pour le représentant de l’ARP, le ton est sans appel : « Si j’ai le choix, Dicko ne sera pas le député de Barouéli seulement, mais un député du Mali. Comme la politique de Barouéli est très différente des autres localités, sinon le choix idéal c’est BouremaDicko ». Prenant la parole, le candidat BouremaDicko s’est dit très ému des différents propos de soutien  à son égard. « Je salue tous les partis de la mouvance présidentielle et de l’opposition pour avoir effectué le déplacement ». Pour lui, il est vraiment temps d’avoir pitié de Barouéli. « Le 1er tour est fini, nous saluons tous les partis qui nous ont soutenus. Beaucoup a été fait, il reste beaucoup à faire également. Mes prédécesseurs ont tous dit, et il ne me reste qu’à vous exhorter de sortir massivement ce dimanche pour voter. Nous savons que les gens sont en train de renter chez vous pour vous donner de l’argent, prenez leur argent, mais vous savez ce que vous devez faire ». Dans son adresse, le président du parti ADEMA, Pr Tiemoko Sangaré, dira « je n’ai pas grand-chose à dire que de vous saluer. Le 1er tour est fini, et nous saluons tous ceux qui nous ont soutenus. Depuis que nous avons commencé, tous ceux qui ont décidé de soutenir IBK ont parlé un à un. Ils ont tous dit un seul mot ! Cela dénote la loyauté, et surtout l’honnêteté. Bourema était candidat de l’ADEMA/PASJ au 1er tour ; mais au 2ème tour, il est le candidat de la majorité présidentielle. « Votons tous pour Bourema pour que la mouvance présidentielle gagne », martèle-t-il.

Envoyé spécial, Drissa KEIKA

 source : L’Annonce


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here