Libération des voies publiques dans le District de Bamako : Les députés s’assurent du bon déroulement des opérations

238

A la faveur d’une réunion tenue hier jeudi 4 août dans la salle de la Commission des Lois Constitutionnelles, de la Législation, de la Justice et des Institutions de la République, les députés de l’Assemblée Nationale du Mali  ont mis en place une commission de suivi et d’évaluation du processus de libération des voies publiques en cours dans le District de Bamako.

Ils ont procédé à l’écoute des acteurs concernés par le processus de déguerpissement. Leur objectif étant de s’assurer du bon déroulement de cette opération qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

D’entrée de jeu, l’honorable Zoumana N’tji Doumbia, président de la commission de suivi et d’évaluation du processus de déguerpissement dans le District de Bamako a remercié les acteurs impliqués dans ce processus pour leur présence à cette rencontre. Avant de rappeler la nécessite et les avantages liés à la libération des voies publiques de Bamako.

Cette commission composée d’environ une vingtaine de personnes essentiellement des députés aura pour mission au préalable de procéder à l’écoute des acteurs concernés et d’échanger avec eux durant tout le processus. Elle rencontrera aussi les autres acteurs concernés par cette opération notamment le gouverneur du District de Bamako, le Contrôleur Général de Police Aminata Kane, le Maire du District de Bamako, Adama Sangaré, les maires des six (6) communes de Bamako, le Syndicat National des Commerçants Détaillants du Mali ( SYNACOMEM), l’Association des Commerçants Détaillants de Dabanani, la Coordination des Associations et Groupements des Commerçants Détaillants du Mali et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM)  dans but de voir ensemble, les difficultés rencontrées, de corriger les dérapages et disfonctionnements tout au long de cette opération pour le bien des populations.

Cette réunion sera suivie par d’autres rencontres pour le même objectif dans les jours à venir avec respectivement, le ministre de l’Urbanisme et l’Habitat M. Ousmane Koné, celui de la Sécurité et de la Protection Civile Colonel-major Salif Traoré et enfin celui du Commerce, Abdel Kader Konaté.

Les activités de cette commission se poursuivront avec la visite des sites libérés et de recasement afin de produire un rapport sur cette opération. Un rapport qui sera déposé sur le bureau de l’Assemblée Nationale.

 Souleymane Birama Minta (Stagiaire)


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here