Arrêté et emprisonne apres avoir tiré à bout portant sur son épouse Kamissa Sissoko en janvier 2016 : Le cousin de l’ex-Président Dioncounda, Aboubacar Fall Guèye, noie son chagrin dans la lecture du Saint Coran

Déféré à la prison centrale de Bamako-Coura depuis le 29 janvier dernier, Aboubacar Fall Guèye est inculpé pour assassinat et détention illégale d’arme à feu. Rappelons que le cousin de l’ex-président de la République, Professeur Dioncounda Traoré, avait tiré à bout portant sur son épouse, Kamissa Sissoko, dans la nuit du 23 au 24 janvier dernier, lorsqu’il se rendait avec elle à l’hôtel Radisson Blu, plus précisément au dîner de mariage de Pitchou Traoré (fille de Dioncounda) avec Baba Maïga. Aujourd’hui, Aboubacar Fall dit Bouba n’arrive pas à réaliser tout ce qui lui est arrivé, notamment avoir tué son épouse. Abandonné de tout le monde, il se retourne vers la lecture du Coran comme voie salvatrice.

L’affaire sur l’assassinat de la jeune femme, Kamissa Sissoko, dans la nuit du 23 au 24 janvier 2016 continue de défrayer la chronique. Cette dame avait été tuée par son époux, Aboubacar Fall Guèye, qui a usé d’une arme à feu, après de chaudes discussions aux environs de 21 heures à l’ACI 2000, tout juste au niveau de la Bnda. C’est au moment où ce jeune couple se dirigeait vers l’hôtel Radisson Blu, au dîner offert par Pitchou, la fille de l’ex-président de la République sous la Transition, Professeur Dioncounda Traoré, à l’occasion de son mariage avec un jeune opérateur économique, Baba Maïga. Ce mariage, faut-il le rappeler, a été célébré avec faste, le samedi 23 janvier 2016, à la mairie de la Commune IV, en présence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta et son épouse. Pour se marier avec la fille de Dioncounda, le jeune Baba Maïga s’est tout simplement débarrassé de son ex-épouse, Bati Haïdara, qui n’est autre que la fille de l’ex-Pdg du Pmu-Mali, actuellement en France.

Agé seulement de 40 ans, Aboubacar Fall Guèye, ingénieur de son état, se trouve depuis le 29 janvier dernier à la Maison d’Arrêt de Bamako-Coura, après avoir séjourné pendant quelques jours au Commissariat de police du 14ème Arrondissement. Inculpé pour assassinat et détention illégale d’arme à feu, le jeune Aboubacar Fall est en train de disjoncter car non seulement il ne parvient pas à réaliser avoir lui-même assassiné son épouse, mais il est perdu parce que se retrouvant tout seul parmi les grands criminels du pays, quasiment abandonné de tout le monde.

“Jusqu’à présent, il n’arrive pas à expliquer les raisons de l’assassinat de son épouse. Apparemment, il regrette fortement l’acte qu’il a commis. Il a été entendu deux fois par les juges, mais son jugement n’a pas été programmé au niveau de la Cour d’appel, notamment pour la Cour d’assises”.

Rappelons que dans leur foyer, Aboubacar Fall et feue Kamissa Sissoko ont eu deux filles. L’une est l’homonyme de la mère d’Aboubacar, tandis que la seconde porte le nom de la Douanière, Alima Drabo. Depuis quelques mois, les parents de Kamissa préparent activement les dossiers de ces deux filles afin de les envoyer en France chez une des sœurs de la défunte épouse de Fall. Ce qui n’arrange en rien la situation car c’est comme si après avoir perdu son épouse, il ne doit plus revoir ses enfants. “Vous savez, le jeune est laissé à lui-même dans la prison. Je ne pense même pas si ces parents lui rendent visite. C’est ce qui est d’ailleurs très grave” précise notre source qui ajoute : “Je pense que si rien n’est fait, ce jeune pourrait un jour se suicider car avant cette affaire, il avait tenté une fois de se suicider au moment où ses affaires ne marchaient pas” nous confie l’un de ses proches.

Alors, vigilance sur cet homme. Mais en attendant, désespéré de ce monde, Aboubacar passe tout son temps à lire le Saint Coran en prison afin d’oublier tous ces problèmes qui le persécutent quotidiennement. Cela suffira-t-il pour lui donner autant de foi afin d’affronter le reste de sa vie ?                                                                       

  A.B.HAÏDARA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here