Alliances politiques : Majorité présidentielle : ADP/Maliba officialise son départ

Le comité exécutif de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP/Maliba) a annoncé officiellement vendredi son retrait de la Convention des partis de la majorité présidentielle conformément au souhait de ses militants. Le parti va se positionner pour l’avenir.

 

C’est définitif : l’ADP/Maliba ne fait plus partie de la majorité présidentielle. Après la suspension de sa participation de la majorité, le parti quitte définitivement ses alliés pour autre ligne politique.

L’information a été donnée par le président de l’ADP/Maliba, le député Amadou Thiam à la faveur d’un point de presse au siège du parti samedi dernier. Selon l’honorable Thiam, la décision de retrait découle des consultations nationales du parti entamées le 14 juillet 2016 au sein de la base à l’intérieur et l’extérieur du pays.

A l’en croire, à l’issue de ces consultations, les militants se sont prononcés à l’unanimité pour un retrait de l’ADP/Maliba de la majorité présidentielle. De ce fait, expliquera-t-il, conformément aux statuts du parti et suite à sa session du jeudi 5 aout dernier, le comité exécutif du parti a suivi le choix des militants. A son tour, précisera l’honorable Amadou Thiam, le CE de l’ADP/Maliba a décidé du retrait du parti de la majorité présidentielle à compter du vendredi 5 août 2016.

Les militants ont nourri le souhait ardent de voir le parti se positionner pour l’avenir, ce qui passe par l’organisation d’une conférence nationale. Les militants voulaient ainsi que la ligne politique du parti soit clarifiée dans un délai raisonnable. Très attaché aux valeurs démocratiques, les militants ont également exhorté le comité exécutif à se placer en sentinelle, “gendarme des intérêts du peuple”.

Pour en arriver à cette décision, les militants ont été questionnés sur les arguments relatifs aux dysfonctionnements, au retrait de l’ADP/Maliba de la majorité présidentielle, de la gouvernance du pays, entre autres.

Alpha Mahamane Cissé


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here