Déception des maliens face à la tournure que prend la gestion du pays : L’ADP Maliba claque la porte de la majorité présidentielle

C’est désormais officiel. L’ADP Maliba n’est plus membre de la convention des partis politiques de la majorité présidentielle au Mali. Après avoir suspendu sa participation au sein de la majorité qui soutient la politique du président de la République, l’ADP Mali vient d’entériner sa décision de ne plus en faire parti. Un nouveau coup dur pour la majorité présidentielle  qui malgré qu’elle soit composée de plus d’une soixantaine de partis politiques n’arrive pas à porter la voix du président de la République. Ce retrait de l’ADP Maliba de la mouvance présidentielle, selon les responsables du parti, traduit un sentiment général de déception des maliens face à la tournure que prend la gestion du pays. L’ADP Maliba invite les plus hautes autorités à prendre conscience de l’ampleur du mécontentement populaire, des défis à relever et de la nécessité pour tous de faire preuve d’engagement et de patriotisme au service du Mali d’abord ».

Cela fait presque un mois que l’ADP Maliba a décidé de prendre ses distances avec la majorité présidentielle au Mali. En début juillet, le parti a suspendu sa participation aux activités de la mouvance présidentielle. A l’époque, cette suspension était consécutive, selon le Président de l’ADP Maliba, l’honorable Amadou Thiam, le 2e vice président de l’Assemblée Nationale et plus jeune député du parlement malien, à la léthargie de la majorité présidentielle et du président de la République à faire face aux problèmes du pays.

«  La situation générale du pays est inquiétante à bien des égards. Le processus de paix est à la traine, l’économie nationale ne profite pas aux populations, l’image du pays est fortement écornée par des scandales à répétition restés impunis », avait déclaré Thiam lors du point de presse pour annoncer la suspension de son parti. Et le président d’ajouter que les membres du bureau exécutif du parti sillonneront le pays afin d’accueillir l’avis des militants pour la prise d’une décision finale. C’est désormais chose faite. A l’issue de cette consultation nationale, l’ADP Maliba a décidé de se retirer de la majorité présidentielle. « Il ressort des consultations nationales que les militants de base se sont prononcés à l’unanimité pour un retrait de l’ADP-Maliba de la Majorité Présidentielle…le Comité Exécutif de l’ADP-Maliba a suivi le choix des militants et décidé du retrait du parti de la Majorité Présidentielle à compter du vendredi 5 aout 2016 », précise la déclaration relative aux conclusions de la consultation Nationale du parti.

Madiassa Kaba Diakité


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here