Mamadou Bane, promoteur du Lycée classique moderne de Kalaban Coura ACI : Le gouvernement complice ou laxiste face aux attitudes malsaines et mégalomaniaques à l’encontre des employés ?

Ce faisant, les Professeurs ont martelé que M. Mamadou BANE est hautain et arrogant à l'encontre des travailleurs de son Établissement au cours de leurs échanges quotidiens.
Les employés de Mamadou BANE, à savoir les Professeurs et les autres membres de l'Administration sont au nombre de 40 dont 08 permanents. Et voici les prénoms, noms et les salaires de chaque personnel permanent par mois au Lycée classique moderne de Kalaban coura ACI :
- M. Boyé DIA Professeur : 103. 114 FCFA ;
- Mme SANOGO Maïmouna DIABATÉ Professeur : 108. 337 FCFA ;
- M. Seydou KONÉ Professeur : 88 .432 FCFA ;
- Mme Haoua TANGARA Professeur : 55 779 FCFA ;
- M. Youssouf KEITA Professeur : 81. 580 FCFA ;
- M. Siriman KANTÉ Professeur : 65. 000 FCFA ;
- M. Missa SAMAKÉ Professeur : 71. 827 FCFA ;
- M. Youssouf DIAWARA Professeur : 88. 432 FCFA.
Avec 10 mois d'arriérés de salaire, la somme totale à payer est de plus de six millions de francs CFA. Ils sont dans cette situation depuis 2012, où on leur donne de temps en temps de l'argent mais toujours le cumul d'arriérés augmente. Les Professeurs et autres travailleurs du Lycée classique moderne de Kalaban coura ont signalé des démarches qu'ils ont faites auprès de l'Inspection de Travail afin qu'ils puissent avoir leurs salaires mais sans suite favorable. M. Mamadou BANE est dans une logique de refus de paiement de leurs salaires et en leur proférant des propos menaçants et injurieux, etc.
Par ailleurs, voici quelques propos que nous avons recueillis auprès de M. Mamadou BANE : " Je suis en chantier pour la construction d'une nouvelle école privée…Je ne peux pas payer maintenant mes employés, c'est-à-dire les Professeurs et les autres membres de l'Administration…ils peuvent aller se plaindre à la Justice : j'ai des amis Juges, des amis Avocats et Ministres…je porterai plainte contre vous tous même toi le journaliste investigateur à la Justice et licencierai mes employés…".
Les propos de M. Mamadou BANE confirment un laisser- aller de la part du Gouvernement malien face aux attitudes mégalomaniaques et irresponsables des Promoteurs des Établissements privés comme M. Mamadou BANE du Lycée classique moderne de Kalaban coura ACI à l'encontre des jeunes diplômés sans emplois en République du Mali. Il est déplorable de la part de l'État malien de permettre les Promoteurs des Établissements privés comme le cas de M. Mamadou BANE de continuer à s'enrichir aux dépens de Subventions que l'État leur octroie.
Alors, le pluralisme politique est-il synonyme pour un État d'être complice ou laxiste aux endroits des Promoteurs véreux des Établissements privés comme M. Mamadou BANE à l'encontre de ses employés ?
Affaire à suivre !
Signé par Balla FOFANA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here