Edito Législatives partielles de Barouéli: Solidarité payante pour la majorité présidentielle!

Comme dit un adage de chez nous: "A l'unisson, un ensemble déterminé peut soulever la montagne"! La preuve de cette assertion vient de nous être donnée par la majorité présidentielle à l'issue du scrutin du second tour de la partielle de Barouéli, devenue, par la force des choses une élection historique! Car la victoire de l'autre camp aurait été synonyme d'une défaite de la République! Autant mourir donc que d'accepter une telle humiliation, tel a été le leitmotiv du parti ADEMA et ses alliés de la majorité présidentielle. Et sans grande surprise que le candidat de la majorité présidentielle passe au haut la main avec 54,34%, contre 45,66% pour le candidat de l'URD ! En effet, les 94 199 électeurs inscrits dans les 11 communes rurales de la circonscription de Barouéli, repartis entre 311 bureaux de vote, étaient effectivement invités dans les urnes, le dimanche 07 août dernier, dans le cadre du second tour de la législative partielle organisée dans cette circonscription suite au décès du député Sidy Fomba du parti YELEMA. Ce second tour, faut-il le rappeler, opposait le candidat Modibo Niaré de l’URD, donc de l'opposition, arrivé en tête du premier tour avec 28,76% de voix, et Bouréima Dicko de l’ADEMA-PASJ, arrivé deuxième au premier tour avec 21,52% de voix. Du coup, la majorité présidentielle, dont est membre l’ADEMA-PASJ, en avait fait une question d’honneur. Dès lors, le candidat de l’ADEMA-PASJ, Boureima Dicko était donc tout indiqué pour rempoter cette élection, ! Et selon les résultats provisoires du scrutin, c'est bien le candidat de l'ADEMA qui sorte victorieux avec le score honorable de 54,34% contre 45,66% pour le candidat Modibo Niaré de l'URD. Avec cette victoire du candidat de l'ADEMA, Président IBK peut désormais s'estimer heureux! En effet, c'est une grande première que la majorité présidentielle ne manquera pas d'en tirer tous les enseignements, dont le premier pilier est l'incontournable solidarité qui s'impose à tous! Cette victoire, c'est aussi les prémices de que sera 2018… Autrement dit, une victoire propre pour le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita se dessine déjà à l'horizon! Mais avant 2018, il y a les communales et les régionales à venir, et la majorité se doit de rééditer l'exploit!
Mahamadou Traoré. Alias Mussolini

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here