Inauguration de l’Institut de Formation des Maitres de Kati : Un joyau architectural d’un investissement de plus 432 millions FCFA

Le secrétaire général du Ministère de l’Education Nationale, le Dr Moumine Traoré, a présidé le jeudi 4 août dernier la cérémonie d’inauguration de l’Institut de Formation des Maitres de Kati. Un joyau architectural de plus de 432 millions FCFA, fruit de la coopération entre le Mali et le Japon.
Cette réalisation est la réponse à une requête adressée par le Gouvernement du Mali à celui du Japon dans le but de renforcer qualitativement et quantitativement le personnel enseignant dans le District de Bamako et dans la région de Koulikoro.
Il s’agit d’un accord pour une coopération économique non remboursable d’une valeur de 687 millions de Yen, soit environ 3, 800 milliards FCFA signé en mars 2009.
Les travaux ont démarré en décembre 2009 et ont pris fin en juillet 2013.
L’IFM de Kati comprend 1 bloc administratif composé de 7 pièces, de 2 magasins et de 3 toilettes.
Il comprend également, 5 logements d’astreinte, 12 salles de classe, 10 blocs de dortoirs, 1 Centre de Documentation et d’information connecté à l’internet haut débit. S’y ajoutent 1 infirmerie, 2 laboratoires qui sont en construction, 1 terrain de basketball et 2 logements pour le gardien, a indiqué la directrice de l’IFM de Kati.
Elle a, par ailleurs ajouté que son personnel administratif comprend 7 agents appuyés par un personnel de soutien de 13 agents et d’un corps professionnel de 42 membres dont 4 en formation.
Pour complément d’information dit-elle, cette année, son IFM a présenté 654 candidats dont 139 terminalistes (élèves-maitres) aux examens de fin d’année, tous détenteurs du DEF. Ils évoluent dans les filières suivantes : généraliste : 150 élèves-maitres dont 61 filles, filières Lettres : Histoire-Géographie (LHG) : 173 élèves-maitres dont 49 filles. S’y ajoutent les filières comme Mathématiques, Physique et Chimie (MPC) : 197 élèves-maitres, la filière Sciences naturelles, Physique-Chimie (SNPC) ; 134 élèves-maitres dont 49 filles.
Son internat accueille 104 élèves-maitresses et 160 élèves-maitres dans les 10 blocs de dortoirs de 33 chambres avec 132 lits superposés. L’année scolaire s’est déroulée dans les normes sans incident majeur, a laissé entendre la directrice de l’IFM de Kati.
Pour le président du Conseil de cercle de Koulikoro, la mise à disposition de cet Institut permettra d’alléger les souffrances liées à la distance que les jeunes désireux d’embrasser le noble métier d’enseignants enduraient par le passé en parcourant des centaines de kilomètres de leurs familles pour se former. Cette situation ne permettait pas aux admis aux concours d’entrée dans les IFM, de réussir une scolarité normale, selon le président du conseil de cercle de Koulikoro.
Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Japon au Mali pour sa part a indiqué que son pays est venu en appui pour élargir la base de la pyramide du système éducatif malien. La formation initiale des enseignants en nombre suffisant et de qualité demeure toujours un défi majeur. C’est pourquoi, de nombreux donateurs accompagnent le Gouvernement malien dans la mise en œuvre du PRODEC et du Plan d’Investissement pour le Secteur de l’Education (PISE), a-t-il dit. Il a enfin invité tous les acteurs concernés à assurer un entretien permanent et responsable des lieux afin de bien conserver cet Institut.
Au nom du ministre de l’Education Nationale, le Secrétaire Général a vivement remercié le Gouvernement du Japon pour sa générosité et son amitié pour le Mali. Il a rappelé que l’ambition constante du président de la République du Mali et de son gouvernement est d’offrir aux enfants maliens une éducation de qualité. Cela passe nécessairement par des efforts soutenus dans les domaines tels que les infrastructures, les manuels scolaires et la formation des enseignants. C’est ainsi qu’à travers cette réalisation, la coopération japonaise a permis d’offrir aux élèves-maitres de l’IFM de Kati une éducation de qualité.
En plus du Secrétaire général du Ministère de l’Education Nationale, Dr Moumine Traoré et le Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Japon au Mali, Korehito Masuda, on notait la présence du premier vice-président du Conseil régional de Koulikoro, du Maire de Kati, des membres du Cabinet, des Directeurs nationaux de l’Education, des responsables de l’Académie de Kati et de plusieurs cadres et responsables administratifs de Kati.
Daniel Kouriba

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here