Kidal: Reprise des hostilités entre le Gatia et la CMA à Edjerer

Hier, mardi 9 aout 2016, le Gatia, membre de la Plateforme, et la Coordination des Mouvements de l’Azawad(CMA) se sont, à nouveau, affrontés aux alentours de Kidal, plus précisément à Edjerer, zone située à une cinquantaine de la ville de Kidal. Les deux groupes armés s’auto accusent d’être à l’origine de cette reprise des hostilités. Au moment ou nous mettions sous presse, aucun bilan n’était encore disponible. Pour le contrôle de la ville de Kidal, le mois passé, des combats entre ces groupes armés signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali ont fait au moins une trentaine de morts.

Hier, vers 17 heures, des affrontements violents ont éclaté entre le Gatia et la CMA à Edjerer, une localité située à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Kidal. Dans un communiqué, Fahad Ag Almahmoud, le secrétaire général du Gatia, indique : « le HCUA a attaqué ses postions situées à 65 kilomètres au nord-est de Kidal».

Cette reprise des hostilités, ajoute-t-il, a été effectuée par des colonnes de véhicules parties de la ville de Kidal. « Le Gatia déplore le fait qu’il lui est publiquement empêché de rentrer à Kidal tandis qu’aucune interdiction de sortie de la ville n’a été exigée au HCUA », précise le communiqué du Gatia. Almou Ag Mohamed, porte parole de la CMA, réfute ces allégations du Gatia. « Il ne s'agit pas ici du HCUA … mais de la CMA. Hier comme aujourd'hui la CMA n'a pas attaqué mais a été attaquée », a affirmé Almou Ag Mohamed sur son compte Facebook, tout en ajoutant : « dans la vie il faut savoir ce qu'on veut! L'autre jour on demandait à la CMA de sortir de Kidal et de venir au contact loin des populations civiles et aujourd'hui qu'elle sort de Kidal, on dénonce encore!».

Selon Radhia Achouri, la porte- parole de Minusma, contactée par Le Républicain, la force onusienne continuait à vérifier ce qui se passe réellement. « J’ai entendu que les conflits ont éclaté entre la Plateforme et la CMA à quelques 40 kilomètres de Kidal. Nous sommes en train de vérifier. Nous n’avons pas de troupe au-delà d’un rayon de 25 kilomètres de Kidal. Il se fait tard et nos avions ne survolent pas la nuit. Nous sommes en train de voir avec Barkhane. Je ne nie pas, je ne confirme pas », nous a-t-elle expliqué après l’éclatement des combats entre les deux groupes armés.

Pour rappel, le mois passé, plusieurs combats sanglants ont opposé le Gatia et la Cma pour le contrôle de la ville de Kidal. Dans l’après midi du lundi 19 juillet 2016, une dispute entre des combattants du Gatia (Plateforme) et du HCUA (CMA), a fait deux morts, malgré l’entente signé entre eux, deux jours avant, à Niamey, la capitale nigérienne. Le Gatia quittera la ville de Kidal au détriment de la CMA à la suite des violents combats entre les deux groupes le 21 et 22 juillet 2016. Une trentaine de personnes, de part et d’autre, y laisseront la vie. Le 31 juillet 2016, des nouveaux combats entre les deux groupes armés à Edjerer feront 6 morts.

Madiassa Kaba Diakité

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here